fil-educavox-color1

Un sondage AFDET/LECANALDESMETIERS.TV
En janvier 2013, 1001 jeunes de 3ème de 27 collèges répartis sur toute la France ont répondu à un questionnaire inédit, organisé par l’AFDET (association française pour le développement de l’enseignement technique) et LeCanaldesMetiers.tv.
 
 
Trois questions posées...
Aimeriez vous exercer un métier industriel ?
Envisagez-vous de vous orienter vers une formation conduisant à un métier industriel  ?
Seriez-vous intéressés par un stage dans un métier industriel ?
 
Les résultats en bref...
 
Un constat de désaffection chez les jeunes de 3e pour les métiers industriels
  • A la question « aimeriez vous exercer un métier industriel ? » Seulement 11% des jeunes interrogés répondent « oui »
  • A la question « Envisagez-vous de vous orienter vers une formation conduisant à un métier industriel  ? » 86 % des jeunes répondent NON
  • A la question « Seriez-vous intéressés par un stage dans un métier industriel ? » 60% des jeunes répondent NON , 20% OUI*
  • Les métiers industriels sont considérés « anciens » plutôt que « nouveaux », en voie de disparition plutôt que d’avenir.
 
Des représentations négatives fortes :
 
  • Quand on dit métier industriel à quoi pensez-vous en priorité ? Les collégiens répondent en premier ouvrier, puis technicien, puis ingénieur
  • 3 jeunes sur 4 considèrent que les métiers industriels sont accessibles aux filles comme aux garçons
  • Pour 2/3 des jeunes les métiers industriels sont plutôt manuels et d’exécution
  • Pour la moitié des jeunes les métiers industriels sont des métiers fatigants, salissants, dangereux
  • « Produire, réaliser, piloter des machines » constituent le cœur des métiers industriels ; la place des activités de maintenance est mal perçue.
  • Les métiers industriels proposent des tâches répétitives et d’exécution … mais font aussi appel à la créativité et aux prises de décisions.
  • Pour exercer un métier industriel, il faut en premier : aimer travailler sur des machines et en équipe.
  • Pour 2/3 des jeunes les métiers industriels se situent dans les grandes entreprises. La réalité des entreprises proposant des métiers industriels est mal connue.
  • Les lieux d’exercice des métiers industriels sont mal cernés : ateliers, chantiers… Cette perception est en accord avec la représentation de métiers essentiellement manuels et d’exécution
 
Des ouvertures possibles :
 
  • L’attrait des métiers industriels croît avec le niveau de qualification évoqué. Les filles sont toutefois moins attirées que les garçons par ces métiers quel que soit le niveau de qualification évoqué.
  • Pour les jeunes qui notent en premier la qualification d’ingénieur, aimer l’informatique est plus important qu’aimer les langues étrangères
  • Moins de 20% d’entre eux estiment qu’il faut aimer s’exprimer en langues étrangères.
  • Les jeunes interrogés ont une perception des niveaux de rémunération peu discriminante, ces métiers sont moyennement rémunérés pour 67 % d’entre eux, La perception est plus positive chez les garçons que chez les filles.
  • Les jeunes ont une vision des compétences attendues décalée de leur perception globale des métiers … Autonomie, initiative, travail en équipe côtoient « métiers peu valorisants et d’exécution ». -Les métiers industriels sont majoritairement vus comme des métiers en évolution
 
Suggestions :
 
L’image de la réalité industrielle est à construire. Il existe encore des idées reçues empruntées à une perception passéiste à combattre. Il y a des perceptions positives sur lesquelles s’appuyer. Il existe des marges de progrès : Entreprises, enseignants, familles, pouvoirs publics, médias doivent mettre en œuvre des leviers innovants pour construire ensemble une image réaliste et prospective de l’emploi industriel et du tissu économique français.
Retrouvez tous les résultats du sondage "Que pensent vraiment les collégiens des métiers industriels" détaillés ici Dernière modification le mardi, 02 septembre 2014
An@é

L’association, à l’initiative de la création d’Educavox, en assure la veille et la ligne éditoriale, publie articles et reportages, crée des événements, alimente des débats entre les différents acteurs de l’éducation sur l’évolution des pratiques éducatives,sociales et culturelles à l’ère du numérique. 

Site internet : www.acteurs-ecoles.fr/

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.