fil-educavox-color1

Oser sans avoir peur d’avancer, se sentir entourer via un réseau, accompagner ensemble une transition éducative, s’interroger, s’écouter, se parler, partager..

Le carnaval numérique c’est tout cela à la fois et bien plus.

Le Carn@val sur les réseaux

Au-delà de tous les mutants réunis et présents ce jour, le  carnaval numérique a permis de connecter  plusieurs centaines de personnes à travers les réseaux sociaux.

Ce fut un événement  festif, une rupture pour célébrer "l’irruption" : la première thématique d’un cycle.

Ce temps d’échange avec  des  acteurs en mouvement  donne à voir des changements possibles, des questionnements.

Notre monde en transition appelle une réaction systémique de tout un écosystème social, économique, politique et culturel.

L’école n’est pas épargnée, elle est interrogée de toute part, confrontée à son passé et projetée dans un avenir à construire ensemble.

Pédagogie active,  autonomie, interactivité, créativité, explicitation, autoévaluation, expérimentation, différenciation, confiance, l’erreur comme outil d’apprentissage, métacognition, questionnement, esprit critique, doute……

Ces quelques balises constituent une partie des mots clés lancés tels des confettis tout au long de cette riche journée rythmée.

J’ajouterai à tous ces concepts fédérateurs, trois autres notions restées trop implicites durant l’événement : confiance, valorisation et estime de soi

Ces éléments sont à la source de tout changement et constituent des leviers sensibles pour construire un projet de co-éducation.

En cette période de transition :

  • Il nous faut des élèves solides, heureux, créatifs qui ont envie d’embrasser avec force la vie.
  • Il nous faut des professeurs valorisés, soutenus pour avancer et s’approprier de nouveaux gestes professionnels
  • Il nous faut des cadres confiants, éclairés pour suivre et accompagner ces changements.
  • Il nous faut des décideurs porteurs d’humanité, de justice et d’équité pour décrire et penser un humanisme numérique.

C’est à tous les niveaux que les postures sont à questionner, à tous les niveaux que la confiance, la valorisation et l’estime de soi doivent s’exprimer pour devenir des expressions partagées par tous.

Le carnaval englobe bien ce sentiment festif d’engagement, il permet de former un collectif en  mouvement, un collectif fort et confiant en l’avenir.

Malika Alouani

Dernière modification le jeudi, 23 mars 2017
Alouani Malika

Conseillère pédagogique au numérique éducatif
 
Rédacteur du site internet : educavox.fr

- Educavox : Le Média des acteurs de l’école.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.