fil-educavox-color1

La conjugaison de la langue des signes et du français au cœur du dispositif de création - Formée au Conservatoire Dramatique de Lyon (1985/87), et à l’école du Passage à Paris, élève de Niels Arestrup (1990), Patricia Mazoyer joue. Elle chante aussi, en formation rock, au Palace et au Rex Club dans les années 90, puis anime une émission radio (1993), quand sa vie prend une tournure inattendue.
Elle découvre qu’elle est un peu sourde. Passée inaperçue, cette surdité l’a considérablement gênée. Elle se souvient alors des difficultés qu’elle a éprouvées lors de sa scolarité, et des conséquences que cela a généré dans son parcours.
L’audition en partie restaurée grâce à la chirurgie (1993/1995), Patricia Mazoyer, dans une quête identitaire, souhaite rencontrer des sourds profonds et apprend la Langue des Signes Française (LSF) à l’International Visuel Théâtre à Paris (1995/1996).
 
Devenue bilingue français et langue des signes, elle crée en 2000 « la Compagnie la Main Tatouée » dans le but de favoriser les échanges culturels entre entendants, malentendants et sourds à travers la langue des signes.
 
Patricia Mazoyer approche différents moyens de communiquer autour de la surdité, à travers des spectacles de conte, des rencontres, la peinture… Sa recherche s’inscrit dans un enchevêtrement de mots et de signes, l’enjeu étant d’inclure directement la langue des signes dans le processus de création.
Elle crée des spectacles en duo bilingue avec de jeunes talents sourds, qu’elle forme au conte. Dans le même temps, elle développe en solo un catalogue de spectacles de contes où elle expérimente la langue des signes comme matériau poétique et elle s’engage dans la prévention des risques auditifs auprès des enfants et des jeunes. Elle se produit dans les bibliothèques et les écoles et travaille avec la ville de Lyon depuis 2004 dans le cadre du dispositif « Vivre ensemble à l’école ». Au total, elle comptabilise 342 séances dans les écoles primaires dans la France entière.
 
Patricia Mazoyer est par ailleurs invitée par plusieurs structures et compagnies de théâtre pour traduire et jouer à leurs côtés en langue des signes, ou pour former les comédiens à la langue des signes. Dans un tout autre registre, elle coache un prêtre du Diocèse de Lyon à parler et signer simultanément la prière eucharistique (2007).

En 2008, elle intervient auprès des champions du monde de patinage artistique, Isabelle Delobel et Olivier Schoenfelder, sur leur programme de danse libre "la leçon de piano".
 
Elle propose désormais un catalogue de formations pour adultes, qui leur offre un moyen de communiquer avec des personnes sourdes et malentendantes, mais également d’apporter une nouvelle dimension à leurs échanges avec tous types de publics.
 
An@é

L’association, fondée en 1996, à l’initiative de la création d’Educavox en 2010, en assure la veille et la ligne éditoriale, publie articles et reportages, crée des événements, valorise les innovations, alimente des débats entre les différents acteurs de l’éducation sur l’évolution des pratiques éducatives, sociales et culturelles à l’ère du numérique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.