fil-educavox-color1

Lancé par l’asbl de protection de la nature Natagora, en collaboration avec l’Université de Namur, Nowatera est un Serious Game qui aborde les notions d’écologie et de biodiversité.

Article proposé par www.digitalwallonia.be

https://www.digitalwallonia.be/nowatera-jeu-biodiversite/

Un Serious Game sinon rien

« En éducation à l’environnement, utiliser le jeu, forme naturelle d’apprentissage, est une évidence. Devant un public d’adolescent qui passe plus de temps devant un écran d’ordinateur que devant une télévision, le jeu vidéo était un langage à prendre en compte. Nous avons fait le choix de tenter le langage du web pour emmener les jeunes à la rencontre de leur environnement » explique Maëlle Dufrasne, responsable du projet chez Natagora.

La sensibilisation aux questions de biodiversité étant entrée dans le programme scolaire, Natagora lance un serious game à destination du secondaire, afin de fournir aux enseignants des outils adaptés et efficaces.

« Au niveau de l’enseignement, une approche ludique implique une remise en question profonde du métier d’enseignant. Finis, les exposés ex cathedra, où le prof transmet son savoir et où l’élève se contente d’écouter (ou non). Un professeur moderne doit donc être avant tout un coach, voire un psychologue, qui encouragera l’élève à améliorer ses méthodes de travail et qui l’aidera à faire le tri pour identifier la pertinence des informations qu’il aura récoltées » précise Marc Meurisse, porteur du projet chez Belle Productions.

Pédagogie par projet

La pédagogie de projet est au cœur de la démarche du service éducatif de Natagora. En guidant les activités de l’adolescent dans, pour et par l’environnement, nos animateurs articulent théorie et pratique, et ouvrent le champ d’action pour permettre à ces jeunes publics de mobiliser et utiliser leurs connaissances et aptitudes de façon totalement transversale.

L’approche pédagogique est à la fois globale, afin que chaque jeune trouve sa place dans le projet, et systémique, la dimension environnementale n’exclut jamais les paramètres culturels, sociaux et économiques.

L’enjeu de la biodiversité

Au-delà du jeu vidéo en tant que tel, le projet vise à la prise de conscience de la problématique du maillage écologique par différents biais.

Il peut comporter des actions sur le terrain, telles qu’observations naturalistes, gestions de terrain, consultation d’articles, de photos, de vidéos. Il peut être suivi d’expériences participatives à réaliser seul ou en classe en présence d’experts, pour favoriser un ancrage fort du jeu dans la réalité. Nowatera est dès lors conçu comme support de cours, disponible sur un site internet, que l’enseignant peut activer avant, pendant ou comme devoir.

Nowatera est construit autour de quatre indicateurs, qui permettent de prendre conscience que toute action humaine a toujours un impact sur la nature, soit qu’elle vise :

  • la protection de notre espèce (ex : créer un espace vert pour améliorer la qualité de l’air;
  • à nous assurer des ressources (ex : créer des jardins collectifs);
  • le maintien de la biodiversité (ex : créer une réserve naturelle);
  • notre bien-être et notre vie sociale ou culturelle (ex : créer un parcours vitae).

 

Le teaser

Dans un futur, sans doute pas si lointain, des colons ont débarqués sur une planète éloignée : Nowatera!

En intervenant sur le paysage (construction d’un barrage, utilisation de pesticides, construction d’un rideau végétal pour se protéger du vent), ils modifient imperceptiblement l’écosystème de la planète. Quelquefois, des conséquences désastreuses bien éloignées de la cause première apparaissent. L’objectif est de faire comprendre aux élèves l’équilibre global de notre planète et de les sensibiliser à l’importance de préserver la biodiversité …

Prêt à relever le défi? Rendez-vous sur nowatera.be.

Les partenaires

Pour mener à bien ce projet, Natagora s’est entouré de:

Dossier de presse.

Dernière modification le samedi, 21 janvier 2017
An@é

L’association, fondée en 1996, à l’initiative de la création d’Educavox en 2010, en assure la veille et la ligne éditoriale, publie articles et reportages, crée des événements, valorise les innovations, alimente des débats entre les différents acteurs de l’éducation sur l’évolution des pratiques éducatives, sociales et culturelles à l’ère du numérique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.