fil-educavox-color1

Une école ou s’apprend la mobilité sociale, l’égalité, la participation au futur 
Depuis 20 ans, les Rencontres de l’ORME organisées par le CANOPE de l’académie d’Aix Marseille, constituent un événement incontournable pour les acteurs du numérique éducatif et culturel. Pour la 20e édition de ce salon, l’équipe organisatrice que dirige Jacques PAPADOPOULOS a souhaité que les débats, les réflexions, interrogent en quoi le numérique, que la loi institue dans un service public du numérique éducatif, constitue une véritable plus-value éducative et pédagogique.
Tout comme la " réalité augmentée "qui, en superposant une image virtuelle à la perception que nous avons du monde réel, apporte un surcroît d’informations en temps réel à l’observateur, le numérique permet-il d’enrichir l’environnement de l’élève apprenant en combinant réel et virtuel ?
Ecole Numérique : une école augmentée ?
Comment la communauté éducative, dans un cadre qui s’étend aujourd’hui du scolaire au périscolaire, peut-elle grâce au numérique allonger le temps et redéployer l’espace au profit des apprentissages, en proposant de nouveaux outils, de nouveaux services ?

L’Ecole procure-t-elle toutes les clés pour s’intégrer dans une société fortement marquée par le numérique ?

Comment l’Ecole et ses partenaires peuvent ils ensemble relever ce défi ?

Les participants, et ils sont quelques 1500, montrent ici les possibles, débattent de l’avenir et d’une autre école en construction .
Faire entre l’école dans l’ère du numérique c’est tout autant s’interroger sur ce que le numérique peut apporter pour faire mieux réussir chaque élève, que sur les solutions permettant l’évolution d’une école sidérée par sa propre complexité .
Dans la table ronde inaugurale du salon, l’intervention de Sophie PENE précise la nature des travaux du CNNum qui confirment la nécessité d’une transformation radicale de l’Ecole car dit-elle : " tous les thèmes convergent sur l’Education ".
Sophie PENE professeur à Paris Descartes, est une pionnière des usages numériques à l’Université ; elle a crée et dirigé la recherche à l’ENSCI – Les ateliers depuis 2009. Sous son impulsion, Paris Descartes a été l’une des premières universités à expérimenter un numérique pédagogique innovant, fondé sur l’image et le son, et donnant un statut aux écrits et aux actions des étudiants.
Membre du CNNum elle y pilote le groupe « Education et Numérique »
On doit rappeler que le CNNum est une " commission consultative indépendante, dont les missions ont été redéfinies et étendues par un décret du Président de la République du 13 décembre 2012, présenté en Conseil des ministres du 12 décembre 2012 par Fleur Pellerin, Ministre des PME, de l’Innovation et de l’Economie numérique. Ses membres ont été nommés par un décret du Président de la République du 17 janvier 2013. 

Le Conseil national du numérique a pour mission de formuler de manière indépendante et de rendre publics des avis et des recommandations sur toute question relative à l’impact du numérique sur la société et sur l’économie.

A cette fin, il organise des concertations régulières, au niveau national et territorial, avec les élus, la société civile et le monde économique. Il peut être consulté par le Gouvernement sur tout projet de disposition législative ou réglementaire dans le domaine du numérique.

 Il prend la suite du premier Conseil national du numérique, créé le 29 avril 2011. "
Dans cette table ronde participent également Jean-Marc MERRIAUX Directeur général du réseau CANOPE, François TADDEI, polytechnicien, biologiste, généticien qui dirige une équipe INSERM à l’université Paris Descartes et qui travaille sur l’ingéniérie des systèmes et les dynamiques évolutives ; Fondateur du Centre de Recherche Interdisciplinaire qu’il dirige, c’est un spécialiste reconnu de l’évolution qui milite pour des approches interdisciplinaires tant dans la recherche que dans l’éducation.
Claude TRAN
Dernière modification le vendredi, 03 octobre 2014
Tran Claude

Agenais de naissance Claude TRAN a été professeur de Sciences Physiques en Lycée, chargé de cours en Ecole d’Ingénieur, Inspecteur pédagogique au Maroc.
A 34 ans il accède aux fonctions de chef d’établissement puis s’expatrie à nouveau, cette fois en Algérie comme proviseur du lycée français d’Oran ; en Aquitaine il dirigera les lycées Maine de Biran de Bergerac, Charles Despiau de Mont de Marsan et Victor Louis de Talence. 
Tour à tour auteur de manuels scolaires, cofondateur de l’Université Sénonaise pour Tous, président de Greta, membre du conseil d’administration de l’AROEVEN, responsable syndical au SNPDEN, formateur IUFM et MAFPEN, expert lycée numérique au Conseil Régional d’Aquitaine, il est aujourd’hui Vice Président de l’An@é et membre du Comité de rédaction d’Educavox.

Media

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.