fil-educavox-color1

On observe une accélération des rencontres numériques et des partages en réseaux. Les idées essentielles synthétisées en 140 caractères, les extraits de vidéo en live et périscope, mais également les ateliers numériques déployés dans de nombreux lieux, fondent tout un écosystème éducatif.

Evénements « augmentés »

Le « Carn@val numérique : Même pas peur ! » entre autres événements, en est un révélateur et un exemple.

Il est un événement « augmenté » par les volumes d’informations, d’expériences, de pratiques qui au minimum sont intégrées en information, et qui, au maximum, donnent envie d’aller au-delà de l’émotion, du dire, et de faire de ces données un enrichissement de ses connaissances ou de ses pratiques.https://twitter.com/carnavalnum

 

C7XYP8IX0AEHyMP

 

Un écosystème éducatif et une culture partagée

IMG 1209

Les ateliers qui ont réuni  au Carrefour numérique de la cité 12 lieux de création, jeux, programmation, démonstrations, parents, animateurs professeurs et enfants de la maternelle au lycée, nous donnent l’exemple d’innovations à conduire au sein même des établissements.

Des passerelles numériques *

L'An@é a entrepris depuis 2 ans une  réflexion sur les "passerelles numériques" avec ce questionnement :

Environnements numériques, objets connectés et dispositifs innovants permettent-ils de créer des passerelles entre les personnes et les organisations, au service des temps d'apprentissage, des acquisitions formelles et informelles ? 

Cette réflexion a donnée naissance au Carn@val numérique !

En 2015 j'écrivais : Les innovateurs sont là : ils utilisent, essaient, expérimentent

 

  • Les réseaux en classe (twictées – utilisation de twitter, de facebook…)
  • L’utilisation du Data, des données ...google earth…
  • L’introduction des jeux vidéos (Minecraft par exemple.. )
  • Les  créations de ressources (Manuels numériques - Mooc’s)
  • Le BYOD (Smartphone personnel)
  • Les classes inversées
  • Les projets collaboratifs
  • Les échanges internationaux
  • Les passerelles numériques entre différents acteurs de l’éducation
  • Les formations virtuelles
  • ....

En 2017, le nombre d'innovateurs augmente chaque jour et nous en avons invité quelques uns comme porte paroles  !

Les espaces, les temps, la co-construction de nouveaux modes de gouvernance et du vivre ensemble sont en restructuration, en ré-inventions !

 

Envisager l’éducation dans toute la complexité de son contexte amène à identifier de nouveaux angles de perception et d’analyses,  à en déduire un ensemble d’hypothèses pertinentes, plus ambitieuses que de simples solutions à des problèmes.

Quelques remarques et fondements de nos réflexions :

  • L’ouverture aux espaces de médiation et d’accompagnement permet la mise en œuvre de projets remarquables et un investissement réel des élèves et étudiants.
  • La réflexion sur les contextes éducatifs à savoir,  choisir un espace clos avec des outils réservés, ou des espaces ouverts, doit se faire en toute connaissance des situations d’apprentissage et non pas à des pratiques de protection à priori.
  • Les espaces d’apprentissages et de culture (habitat/ Transports/lieux de médiation culturelle ou scientifique) deviennent des lieux ouverts et les outils sont à disposition de manière permanente. L'éducation doit pouvoir s'en emparer et être intégrée à la réflexion des  villes et lieux de médiation; Pas seulement " l'élite "; Des "experts de terrain" des citoyens, aussi.
  • L’école  peut se concevoir en espaces mobiles, se structurer en groupes de projet et d’apprentissages au profit de l’individualisation des apprentissages.
  • Les temps peuvent se transformer en  horaires modulables intégrant du temps pour les équipes de projet et pour la formation continue.
  • L’apport des start up et des associations est essentiel. Elles innovent, elles proposent et elles sont utilisées par les parents, elles mixent les compétences. Profitons-en ! Aides personnalisées, apprentissage des langues, jeux, codage-programmation, créations...
  • Les outils importent peu même si le Trés Haut débit est indispensable; ils sont utiles s'ils amplifient ou apportent des suppléments aux projets et aux apprentissages.
  • La confiance dans les équipes et leur capacité à créer est indispensable.

Voici donc reposée à l’occasion de la campagne présidentielle 2017 la question des Temps scolaires.

Quelques idées du collectif "passerelles numériques"

  • Proposer dans les écoles un blog ouvert dans un endroit accessible pour les parents qui ne sont pas équipés ou qui ne savent pas,  pour découvrir les activités des élèves.
  • Développer et compléter si nécessaire la formation des intervenants des Espaces Publics Numériques : cela permettrait des interventions également pendant le temps scolaire et pourquoi pas des formations conjointes sur certains modules Enseignants/Educateurs (ce qui permettrait de créer une cohérence visible pour les familles).
  • Créer des rencontres à thème avec parents, enseignants et associations, pourquoi pas un "café de parents" sur des sujets numériques (réseaux sociaux, jeux vidéo…)
  • Pendant certains moments scolaires, peut-on envisager l’accompagnement par des parents ? (type parents accompagnateurs piscine).
  • Organiser des rencontres « bidouilles » enseignants, animateurs, parents, enfants.

Alors pourquoi ne pas innover encore plus en instaurant dans les écoles des plages horaires fixées en concertation, où les parents seraient invités régulièrement à partager les activités avec professeurs, animateurs et élèves, avec un calendrier tenant compte des disponibilités des uns et des autres ?

Imaginons…

Le Carn@val numérique nous a montré que parents, enseignants, animateurs et élèves jouant ensemble, créant ensemble, pouvaient construire et partager une culture commune... Culture numérique En jeu ! Véritable Enjeu ...

Michelle Laurissergues

 Passerelles numériques* : Accès aux articles

Dernière modification le lundi, 27 mars 2017
Laurissergues Michelle

Tout d’abord enseignante en école maternelle, directrice d’école, maitre formateur, directrice du centre Départemental de documentation pédagogique en Lot-et-Garonne, longtemps responsable associative au niveau des écoles maternelles et depuis 1996, présidente nationale de l’An@é, Association Nationale des Acteurs de l’Ecole et co-fondatrice du site Educavox.