fil-educavox-color1

Ils étaient 2000 dans cette immense et magnifique salle de cinéma, fébriles et impatients. Les films projetés sur grand écran étaient leurs films, pensés, montés, réalisés avec la certitude que parmi les centaines de dossiers proposés le jury retiendrait les meilleurs.

Et quel jury !

Coline SERREAU réalisatrice bien connue pour l’immense succès de « Trois hommes et un couffin » et son engagement dans « Solution locale pour un désordre mondial » préside ce jury.
Non, nous n’étions pas à Cannes mais à Paris, au Grand Rex et les réalisateurs de films sont des jeunes, collégiens et lycéens venus de toute la France et de l’étranger dans le cadre de la cérémonie de remise des prix du concours « JE FILME LE MÉTIER QUI ME PLAIT » proposé à tous les établissements du collège au supérieur dans le cadre de la découverte des métiers, de l’économie et de l’entreprise.
Il a été inventé par leCanaldesMetiers.tv et est produit et réalisé par Euro-France Médias, co-organisé par Euro-France Association.

Cette année, plus de 22 000 jeunes de 12 à 25 ans ont réalisé au cours de l’année scolaire avec leurs enseignants des vidéos de 3 minutes pour découvrir un métier ou une entreprise, en participant à " Je filme le métier qui me plait ", concours pédagogique mené sous le patronage du ministre de l’éducation nationale Vincent Peillon.

Pour la 6 ème année consécutive, les jeunes donnent une belle leçon aux adultes, celle de l’optimisme et de l’humour.
Avec beaucoup d’imagination, ils ont le talent de mettre en image le métier qui leur plait, de découvrir ou qui leur plairait de faire... ou de ne pas faire !

Les équipes lauréates ont eu le grand bonheur de voir leur film sur l’écran de la plus grande salle européenne.

Un clap d’argent a été attribué aux équipes :

Le lycée hôtelier de la Rochelle pour « Un restaurant Mascuminin » Le lycée des métiers Florian de Sceaux pour « Une seule idée en tête » Le Lycée Albert Camus de Firminy pour « J’ai toujours rêvé d’être un Ninja » Le CFA institut des saveurs de Bordeaux pour « On n’est pas dans le pétrin » Le collège Giroud de Vilette à Clamecy pour « Un raft, un groupe, une rivière dans le Morvan » L’E2C de Narbonne pour « Surprise » Le collège Anatole France de Limoges pour « Ecran solaire » Le collège Bellefontaine de Toulouse pour « Mécanicien(ne) d’avion » Le lycée Poquelin de St Germain en Laye, pour « Le métier face cachée » Le collège de Tahiti pour « Pahu » Le collège du château à Blamont pour « Sport pour un sport pour tous » Le Tecomah de Jouy en Josas pour « Nous apprentis en route pour la maintenance »

Les 2 claps d’or ont été remis par Coline SERREAU aux établissements suivants : Le lycée Finosselo d’Ajaccio pour « Bergère en Corse » Le lycée Pablo Picasso de Périgueux pour « Arboriste Grimpeur »
Des claps de bronze ont été remis à 56 autres établissements répartis sur toute la France.
L’An@é se devait d’être dans la salle pour apprécier le travail des jeunes et de leurs professeurs et les encourager.

Claude TRAN


 

 

Dernière modification le lundi, 10 novembre 2014
Tran Claude

Agenais de naissance Claude TRAN a été professeur de Sciences Physiques en Lycée, chargé de cours en Ecole d’Ingénieur, Inspecteur pédagogique au Maroc.
A 34 ans il accède aux fonctions de chef d’établissement puis s’expatrie à nouveau, cette fois en Algérie comme proviseur du lycée français d’Oran ; en Aquitaine il dirigera les lycées Maine de Biran de Bergerac, Charles Despiau de Mont de Marsan et Victor Louis de Talence. 
Tour à tour auteur de manuels scolaires, cofondateur de l’Université Sénonaise pour Tous, président de Greta, membre du conseil d’administration de l’AROEVEN, responsable syndical au SNPDEN, formateur IUFM et MAFPEN, expert lycée numérique au Conseil Régional d’Aquitaine, il est aujourd’hui Vice Président de l’An@é co-fondatrice d'Educavox et membre du Comité de rédaction .

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.