fil-educavox-color1

C'est une belle rencontre !

Gilles Gourio est enseignant. Il a eu une idée. Et puis un projet a vu le jour. 

Une chaîne Youtube est née il y a 10 mois, elle comptabilise à ce jour presque 10 000 vues. 

 
 
Scientifiz
 
 

Ici la première vidéo : 

 
 
 

" Pouvez-vous vous présenter ? Votre parcours jusqu'ici, vos souhaits pour plus tard ?

Je m'appelle Gilles Gourio, je suis professeur de mathématiques au collège d'Avoine, où j'ai fait pour l'instant toute ma carrière à l'exception de la première année.
 
J'anime depuis 12 ans une option, appelée "atelier mathématiques" qui accueille 24 élèves de quatrième et 24 élèves de troisième motivés pour faire un peu plus de mathématiques, et de sciences en général puisque par nos activités, nous touchons à pas mal de domaines.
Nous participons également à différentes manifestations comme la Fête de la Science (village des sciences de Tours) ou la journée des maths que nous organisons tous les ans au collège.
 

Sur Youtube vos premières vidéos datent de moins d'un an. Quelle est la genèse de votre projet ? 

L'an dernier, suite à un projet autour de la cryptographie que nous avons mené en classe de quatrième avec plusieurs collègues, j'ai proposé de tourner une vidéo pour changer de la traditionnelle exposition sur papier canson. Les élèves de l'atelier maths ont immédiatement adhéré et nous avons décidé de mettre en ligne cette vidéo pour qu'elle sorte du collège.

Du coup, j'ai créé une chaîne Youtube pour cela.

En élaborant cette vidéo, une dizaine d'élèves a eu envie de tourner une autre vidéo sur la police scientifique, pour relater l'enquête que je leur ai fait mené au cours de l'année.

Ainsi, au mois de mai, j'ai découvert le montage vidéo, ce dont j'ignorais tout jusqu'alors.

Ensuite, lors de la Fête de la science à Tours, au mois d'octobre avec une partie de ces mêmes élèves, nous avons eu euvie de tourner d'autres vidéos.

Nous en avons préparé deux autour de l'astronomie, sur des projets que j'ai mené avec des élèves les années passées. Nous les avons tournées et mises en ligne au début de l'année 2017. En cours de route, nous avons été rejoint par deux élèves de quatrième particulièrement motivées avec lesquelles j'ai tourné les 5 vidéos suivantes.

Actuellement, nous sommes en train de tourner une nouvelle vidéo sur la police scientifique, sous forme de court métrage et non de journal télé, qui relate l'enquête que nous avons menée cette année, cette fois-ci avec 18 élèves.

Est-ce que vous constatez une plus grande motivation des élèves pour travailler et une plus grande appétence pour apprendre ?

Les élèves qui tournent les vidéos avec moi sont déjà, dans l'ensemble, des élèves motivés (ils ont choisi un atelier facultatif !). Ce qui est certain, c'est qu'ils montrent une grande motivation qui ne semble pas s'émousser.
Il est certain que leur appétence pour apprendre dans de nouveaux domaines a augmenté puisqu'il a fallu travailler les sujets. Jade et Morgane sont aussi très intéressées par l'écriture des scénarii et le montage de vidéos.
D'autres élèves du collège sont aussi trés intéressés par ces vidéos et m'en parlent régulièrement avec enthousiasme. Comme ils le disent : "c'est chouette d'apprendre des choses comme cela".

 

Aussi, est-ce que votre projet permet de tisser des liens avec les parents ?

L'an dernier, nous avons proposé aux familles une soirée pour montrer les vidéos de l'année et quasiment tout le monde était présent. Les parents ont beaucoup aimé et ils suivent ce que font leurs enfants. 

L'APE du collège suit la page Facebook qui est adossée à l'atelier maths et la chaîne Youtube et partage les liens vers les vidéos. J'ai des retours plutôt positifs de ce côté.

 

Quel accueil de la part des collègues ?

J'ai de bons retours des collègues qui m'en parlent. Certains d'entre eux sont très enthousiastes et diffusent les vidéos autour d'eux.

Plusieurs collègues m'ont prêté du matériel, notamment des vêtements et tissus indiens ou de quoi tourner la vidéo sur Ramanujan. Il y a aussi pas mals d'enseignants, que je connais pas, qui suivent le compte Twitter associé à la chaîne Youtube et qui relayent les vidéos.

Après, en cette année de réforme plus que chargée, nous avons aussi d'autres sujets de discussion. "

https://www.youtube.com/channel/UCIUbSRKVVOpWl_xB3soLU1g

Jennifer Elbaz

Dernière modification le samedi, 27 mai 2017
Elbaz Jennifer

Vice-présidente de l'An@é.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.