fil-educavox-color1

Depuis 30 ans Jean François CERISIER se consacre à l’étude des usages des technologies numériques de l’information et de la communication dans le champ éducatif.

Aujourd’hui, Enseignant chercheur à l’université de Poitiers dont il est le Vice Président, il dirige le laboratoire Technologie Numérique pour l’Education et organise le Campus européen d’été de la Cité des Savoirs à Poitiers dont le thème est cette année : « qu’apprend-on avec les réseaux sociaux-numériques ? ».

Avec les nombreuses institutions regroupées sur la technopole du Futuroscope, comme le CNDP, le CNED, l’ESEN, le CNAM, l’Université dispose d’un réseau particulièrement riche dans le champ de l’Education . Elle apporte son expertise et ses outils de recherche à la Cité des Savoirs, cluster de l’e-éducation et de l’e-formation du Grand Poitiers, qui inscrit ses actions au carrefour des organisations publiques et des collectivités. Un leadership construit en relation avec des entreprises du numérique, de l’image, du matériel et des serious games.

La Cité des Savoirs possède à travers ses membres une expertise remarquable en matière de contenus pédagogiques numériques ainsi que dans les techniques de transmission des savoirs. Un potentiel qui est reconnu à l’échelle nationale et internationale. Forte de ses atouts, la Cité des savoirs ambitionne de devenir la référence sur les marchés francophones de ce domaine en pleine expansion.

Jean François CERISIER, dans cette interview nous apporte quelques précisions sur la nature des recherches menées, sur les objectifs de ce Campus d’été, et sur le thème choisi cette année.

Il pose un certain nombre de questions plus profondes.

Poser la question de l’intégration du numérique dans le système éducatif sans le changer suffit-il ?

L’usage des réseaux socio-numériques dans l’education peut-il contribuer à changer l’école ?

Quelle école doit-on imaginer dans une société qui est profondément marquée par le numérique ?

De quelle école peut-on réver pour les prochaines vingt années ?

Tran Claude

Agenais de naissance Claude TRAN a été professeur de Sciences Physiques en Lycée, chargé de cours en Ecole d’Ingénieur, Inspecteur pédagogique au Maroc.
A 34 ans il accède aux fonctions de chef d’établissement puis s’expatrie à nouveau, cette fois en Algérie comme proviseur du lycée français d’Oran ; en Aquitaine il dirigera les lycées Maine de Biran de Bergerac, Charles Despiau de Mont de Marsan et Victor Louis de Talence. 
Tour à tour auteur de manuels scolaires, cofondateur de l’Université Sénonaise pour Tous, président de Greta, membre du conseil d’administration de l’AROEVEN, responsable syndical au SNPDEN, formateur IUFM et MAFPEN, expert lycée numérique au Conseil Régional d’Aquitaine, il est aujourd’hui Vice Président de l’An@é et membre du Comité de rédaction d’Educavox.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.