fil-educavox-color1

"Il faut garder le meilleur d'Internet, mais il faut être éduqué pour éviter le pire "

La Ministre de l'Education Nationale de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche s'est rendue au siège de Facebook France pour lancer le "hackathon" de lycéens sur la sensibilisation à l'usage responsable des réseaux sociaux co-organise par e-Enfance, l'Education Nationale et Facebook.

Accueillie par LAURENT SOLLY, le directeur général de Facebook France, Michelle GILBERT, directrice de la Communication et Anton BATTESTI responsable des Affaires Publiques, dans les nouveaux locaux du 6 rue Ménars, dans ce quartier de la Bourse proche du Sentier qui voit s'installer de nombreuses entreprises et start up du Numérique et de la Communication, la Ministre a tenu à remercier Facebook pour son partenariat avec le ministère dans la campagne "Non au harcèlement" pour promouvoir les bonnes pratiques .

Dans cet entretien Anton BATTESTI précise les conditons de ce partenariat.

 

"Pour pouvoir lutter contre le cyber harcèlement, a-t-elle déclaré, il faut à la fois des équipes, des chefs d'établissement, des enseignants, qui dans les établissements scolaires soient bien formés, bien préparés à accompagner les élèves ; il faut que les parents soient vigilants aux usages du Numerique et Il faut aussi évidemment que sur le Numerique on ait des acteurs responsables. Et là je redis le plaisir qui est le notre à travailler notamment avec Facebook pour améliorer les politiques de signalement d'images, de vidéos, de sites portant atteinte à la vie privée. Sachez qu'il y a toujours des solutions. Je reprendrai la parole pour décrire les réponses que Facebook peut apporter en la matière.

Je me réjouis aussi d'avoir un opérateur comme e-Enfance. Cette association, au nom du ministère de l'éducation nationale intervient régulièrement dans les établissements scolaires pour expliquer comment on se comporte sur le Web pour mieux protéger ses données personnelles , pour se préserver du cyber harcèlement. Cette association suit aussi la ligne d'écoute, le 0800 200 000 qui est le numéro qu'on doit appeler lorsqu'en tant qu'élève ou de parent on est confronté à une situation de cyber harcèlement, qu'on ne sait pas quoi faire et que l'on veut parler à un spécialiste pour nous aider.

Merci donc à Facebook.
Je ne fais pas partie des gens qui estiment que parce que dans l'Internet on peut trouver du pire il faudrait couper l'internet et vivre en mode "avion" parce que ce faisant on se couperait aussi du meilleur qu'on trouve sur internet ; c'est quand même un formidable outil de socialisation, de découverte du monde , d'ouverture aux autres et de communication tout simplement. Il faut garder le meilleur d'Internet mais il faut être éduqué pour éviter le pire. Ca c'est pour partie le rôle de l'école mais c'est aussi pour partie le rôle des acteurs, des groupes qui font l'Internet d'aujourd'hui et qui doivent aussi avoir cette responsabilité sociale.
Je vous remercie de la prendre en charge"

Les 17 adolescents du lycée professionnel Salvador Allende de Bethune accompagnes par deux enseignants et la Proviseure adjointe ont durant deux heures imaginé des scénarios pour un clip vidéo de sensibilisation du grand public sur le thème " Réfléchissez avant de partager".


Ce hackathon qui s'inscrit dans le cadre de la journée nationale de lutte contre le harcèlement, dédiée cette année au cyber harcèlement aura permis aux Eleves de s'impliquer de façon constructive et innovante.

Il faut dire que cet établissement et plus particulièrement son club vidéo à déjà été primé pour ses productions originales dans le cadre du concours "Non au harcèlement " organisé par le ministère avec un premier prix dans la catégorie "lycée" cette année, un prix coup de cœur l'an dernier et un prix académique en 2014.


Najat Vallaud Belkacem a, comme à son habitude lorsqu'elle rencontre des élèves et avec un plaisir évident, rejoint un des groupes de jeunes afin de participer à leurs réflexions.

 

 

Témoignage : Hugo victime et témoin de harcèlement

Hugo, l'un des Elèves du groupe raconte alors à la ministre comment lors de sa scolarité en collège, il a tour à tour été victime puis témoin de harcèlement

Pour la ministre trois leçons sont a tirer de cette malheureuse expérience qui sont des messages très forts à faire passer

  • Les adultes dans l'établissement ne doivent pas minimiser le harcèlement
  • Les camarades qui sont témoins ne doivent pas rester passifs
  • La victime doit en parler très vite à ses parents

Le cas de jeunes filles dont les harceleurs mettent les images dénudées sur les réseaux sociaux est également abordé.

Pour la ministre, au sein du cyberharcelement il y a le cyber sexisme qui lui est d'une violence sans nom à l'égard des filles..avec pour conséquences des souffrances et de vraies tragédies!

La leçon à en retenir c'est qu'il y a toujours un moyen d'aider.

Quand on est camarade de quelqu'un qui est en détresse on peut à minima aller alerter l'adulte pour qu'il puisse intervenir.
J'espère que dans votre génération le niveau d'intolérance à tout cela va s'élever

Mais quelle est la politique de Facebook en matière de protection des plus jeunes ?

Des protections et des paramètres spécifiques par défaut sont installés pour les jeunes de 13-17 ans qui ouvrent un compte Facebook.

Ils se voient désormais proposer un paramétrage limité à une audience « amis » par défaut. Il s 'agit donc d'une audience plus restrictive puisque auparavant le partage par défaut était proposé aux « amis d'amis ».

Ainsi leur profil et leurs publications n'apparaissent pas dans les recherches publiques et seuls leurs amis et leurs réseaux (école, club de sport, par exemple) peuvent communiquer avec eux. De même, la géolocalisation est désactivée par défaut pour les mineurs.

Il est donc important d'initier les jeunes à une maîtrise des règles de confidentialité de leur compte et à une bonne pratique des réseaux sociaux .

C'est une des missions de l'association e-Enfance dont l'action de prévention du phénomène de cyber-harcèlement aupres des jeunes se traduit par une offre de conseils pratiques de prévention et de première réaction face à ses diverses manifestations.

Elle est à l'origine de la ligne "Net Écoute 0 800 200 000"

Un guide Pédagogique " Réfléchissez avant de partager " a également été conçu et publié par Facebook en partenariat avec Net Écoute et e-Enfance qui détaille les implications du partage et les comportements responsables associés.

Les adolescents qui souvent ne mesurent pas ces risques n'ont malheureusement aucun mal à contourner les restrictions qui leur sont ainsi offertes en modifiant leur âge, ou en créant de faux comptes.

CLAUDE TRAN
Vice Président de l'An@é

Dernière modification le mardi, 21 février 2017
Tran Claude

Agenais de naissance Claude TRAN a été professeur de Sciences Physiques en Lycée, chargé de cours en Ecole d’Ingénieur, Inspecteur pédagogique au Maroc. A 34 ans il accède aux fonctions de chef d’établissement puis s’expatrie à nouveau, cette fois en Algérie comme proviseur du lycée français d’Oran ; en Aquitaine il dirigera les lycées Maine de Biran de Bergerac, Charles Despiau de Mont de Marsan et Victor Louis de Talence. Il a été tour à tour auteur de manuels scolaires, cofondateur de l’Université Sénonaise pour Tous, président de Greta, membre du conseil d’administration de l’AROEVEN, responsable syndical au SNPDEN, formateur IUFM et MAFPEN, expert lycée numérique au Conseil Régional d’Aquitaine, puis Vice Président de l’An@é, actuellement administrateur de l'An@é et de l'association Inversons la classe, consultant.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.