fil-educavox-color1

Je filme le Métier qui Me Plait : 2 600 jeunes ont représenté au Grand Rex les 59 225 élèves qui se sont lancés dans cette expérience de découverte originale et inédite.  614 films avaient été retenus en sélection officielle.

Les élèves ont découvert les responsabilités, les compétences, le travail empêché aussi, et bien sûr les techniques de l'audiovisuel, et pour certains le métier qui leur plaît. Et ils en ont fait un film.

Plus de 350 métiers différents ont été filmés, et la plupart sont des métiers qui recrutent.

En compétition pour le Clap de Diamant, les Claps d'Or, les Claps d'Argent et les Claps de bronze; c'est sous la présidence de Costa-Gavras et de nombreuses personnalités du monde économique, de l'éducation et des médias que ces jeunes venus de toute la France, des DOM-TOM et de 43 pays (Japon, Liban, Allemagne, Russie, Espagne, Bulgarie, Egypte, USA...) ont découvert leurs réalisations sur l'écran du plus grand cinéma d'Europe.

10 ans de projets liant l’Ecole et l’Art par le cinéma

Jean-Marc Huart, pour l’Education Nationale salue Anne et Eric fournier, les créateurs de l’événement, l’implication des élèves et de leurs professeurs, le soutien des  partenaires professionnels qui ont contribué à étendre cet événement à ce grand nombre de réalisations, 2124 établissements ayant adhéré à ce projet symbole de l’engagement des équipes !

Il souligne la  réussite de cette opération avec  la relation établie entre l’éducation et l’économie ainsi que la connaissance des métiers qu’impliquent les démarches liées à ce projet.

Plus de 14 catégories proposées

 "Numérique dans les métiers", "Energies renouvelables", "Passion du geste et savoir faire d'exception", "Esprit d'entreprendre", "Halte aux idées reçues", "De l'atelier à l'usine du futur", "Grande distribution un festival de métiers", "Métier de mes rêves", "Aventure en haute technologie", 'Métiers à la rencontre des autres", "Numérique un nouveau souffle pour l'industrie", "Hôtellerie restauration quels savoirs ?", "Apprentissage la voie royale", "Apprendre les métiers autour de l'avion".

Collégiens, lycéens, étudiants, dans le cadre de la classe, tous ces jeunes ont réalisé  quelques petits chefs-d'œuvre de pertinence, d'humour, de vérité sur les métiers tels qu'ils les voient et qu'ils ont pu les découvrir...

Et leurs films font du buzz: plus d'un million de vues sur www.jefilmelemetierquimeplait.tv

Cette année, pour le 10ème anniversaire du concours,  fait historique,  le Clap de Diamant a été décerné et signé par Costa-Gavras, dans le cadre du 70ème Festival de Cannes, sur le légendaire tapis rouge !

costa 2

Le clap de diamant a été décerné pour le film "Brèche chui maraicher", réalisé par le CFA d'Ambert (63600)

Ont été également remis:

14 claps d' or, 31 claps d'argent , 141 claps de bronze et 1 clap de la communication
Retrouvez le palmarès ainsi que les grands moments de la cérémonie en cliquant ici: jefilmelemetierquimeplait.tv

L’environnement

En plus des films concourant dans la catégorie « Energies renouvelables » "Je filme le métier qui me plait" s'est associé à "Planète Urgence" pour lancer l'opération "1 film 1 arbre".  Pour chaque film en sélection officielle, c'est un arbre qui naît, qui grandi et qui s’épanoui. Parmi plusieurs projets, à Madagascar, dans la magnifique région de l'Itasy, les films ont déjà permis de planter 537 tapias l'année dernière. Pour cette cette 10ème édition anniversaire, ce sont 614 arbres supplémentaires qui seront plantés, et 145 arbres  grâce au concours "Je filme ma formation". Soit un total de 759 arbres!

Halte aux idées reçues et aux stéréotypes !

Les élèves ont imaginé des scénarios démontant quelques idées reçues sur les métiers « de fille »  ou de « garçon », trouvant là matière à changer les perceptions avec notamment l’évolution des métiers, de leur pénibilité et le changement de la société.

Le numérique

 

113mini

Catégorie "Aventure en haute technologie" Remise du Clap par Thales

Si on note l’évolution dans ces catégories "Aventure en haute technologie", « Le numérique dans les métiers", "Le numérique, un nouveau souffle pour l'avenir",  on peut également percevoir l’irruption du smartphone pour s’informer, protéger, programmer, anticiper…

Une usine 4.0 avec les techniques de maintenance montre comment les métiers changent. L’entreprise devient un écosystème d’hommes et de femmes en interaction avec les robots. Le robot ne remplace personne, il se rajoute ! C’est de la maintenance augmentée.

Chaque film est révélateur de découvertes, d’apprentissages et chaque film est tourné avec sérieux, humour et imagination. Les élèves, bien de leur temps, construisent là, avec l’école,  leurs talents !

Retrouver la source des informations et tous les moments forts

http://www.jefilmelemetierquimeplait.tv/infos-concours.html

 

En savoir plus : Le concours JE FILME LE METIER QUI ME PLAIT a été créé et est organisé par leCanaldesMetiers, sous le haut patronage du ministère de l'Education nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche et en partenariat avec le Ministère du travail de l'emploi de la formation et du dialogue social. Il propose aux jeunes collégiens, lycéens, étudiants, sous l'égide d'un référent,  de découvrir les métiers porteurs d'emploi et de restituer leur découverte sous forme de film de 3 mn. Il s'inscrit dans le cadre du "parcours Avenir" et des nouveaux programmes du collège et du lycée.  Ce concours existe grâce au soutien de grandes entreprises et organisations: Accor Hôtels, Fondation Groupe Adecco, Afdet, Air Emploi, Afmaé, Comité Colbert, CPME IDF, Fondation Un Avenir Ensemble, Carrefour, DCNS, Engie, Opcalia, Octalia, Orange, Thalès, Udes.

Dernière modification le lundi, 29 mai 2017
Laurissergues Michelle

Tout d’abord enseignante en école maternelle, directrice d’école, maitre formateur, directrice du centre Départemental de documentation pédagogique en Lot-et-Garonne (actuellement CANOPE),  responsable associative au niveau des écoles maternelles de 1973 à 1994, présidente nationale de l’An@é de 1996 à 2017 qui a créé le site Educavox dont je suis responsable éditoriale.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.