fil-educavox-color1

" Je n'avais pas encore dix-sept ans lorsque j'ai été déportée à Auschwitz. J'étais une jeune fille française, juive, croyant aux valeurs de liberté et de progrès que l'école m'avait enseignées. Je me suis retrouvée jetée dans un univers de mort, d'humiliation et de barbarie. Je voulais grandir, comme tous les jeunes gens de mon âge. Mais on ne grandit pas à Auschwitz. A l'âge des promesses, j'y ai perdu bien des illusions."

Ainsi s'exprime, dans l'avant-propos de l'édition de 2005 de l'album d'Auschwitz, Simone WEIL, présidente de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.
" L'Album d'Auschwitz ne montre pas les morts, écrit-elle , mais les vivants ; il témoigne de l'humanité à laquelle nous appartenions et dont les nazis avaient voulu nous éliminer."

L'histoire de cet Album et de ses reproductions est complexe.

Dans la réédition de 2015 de l'Album qui accompagne le DVD du film réalisé par Blanche Finger et William Karel et le remarquable web-documentaire "Les deux Albums d'Auschwitz "réalise par Canopé, Serge Karlsfeld, président des Fils et Filles des Déportés Juifs de France, retrace l'histoire de cet Album.
C'est cette histoire qu'il évoque, lors de la présentation par Najat VALLAUD- BELKACEM, au ministère de l'Education Nationale,dans le cadre des commémorations du 70e anniversaire de la libération des camps de concentration, de ce projet transmédia coédité par la Fondation pour la Mémoire de la Shoah et l'opérateur du ministère de l'Éducation nationale Canopé.

Voila cette histoire !


Les élèves et les enseignants pourront dorénavant utiliser ces trois supports pédagogiques complémentaires.
http://www.reseau-canope.fr/les-2-albums-auschwitz/

Claude TRAN

 

 

Dernière modification le dimanche, 08 février 2015
Tran Claude

Agenais de naissance Claude TRAN a été professeur de Sciences Physiques en Lycée, chargé de cours en Ecole d’Ingénieur, Inspecteur pédagogique au Maroc. A 34 ans il accède aux fonctions de chef d’établissement puis s’expatrie à nouveau, cette fois en Algérie comme proviseur du lycée français d’Oran ; en Aquitaine il dirigera les lycées Maine de Biran de Bergerac, Charles Despiau de Mont de Marsan et Victor Louis de Talence. Il a été tour à tour auteur de manuels scolaires, cofondateur de l’Université Sénonaise pour Tous, président de Greta, membre du conseil d’administration de l’AROEVEN, responsable syndical au SNPDEN, formateur IUFM et MAFPEN, expert lycée numérique au Conseil Régional d’Aquitaine, puis Vice Président de l’An@é, actuellement administrateur de l'An@é et de l'association Inversons la classe, journaliste à ToutEduc, chroniqueur à Ludomag.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.