fil-educavox-color1

Marie GARREC est professeur de Français et professeur principal de la classe de sixième numérique qui accueille au collège François TRUFFAUT de Strasbourg des élèves dyslexiques.
Elle présente, dans un des ateliers organisés lors des NetJournées 2015 organisées en Alsace, par iTop Education en partenariat avec le Rectorat de l'académie de Strasbourg, le projet pédagogique développé dans cet établissement.

Mais qu'est-ce d'abord qu'une classe dys ? Comment organiser cette classe ? Qui peut y enseigner ? Comment s'articulent les relations parents, praticiens, service médical et équipe pédagogique ? Pourquoi et comment utiliser le numérique avec des élèves qui ont des difficultés de lecture ? Comment individualiser les parcours dans des situations de dysorthographie ? Pourquoi pratiquer la pédagogie inversée ?

Manuel numérique, sites dédiés, outils de bureautique, Word, Excel , création de diaporama.... « les élèves se rendent compte que ce n'est pas si difficile que ça ! »
« les élèves se familiarisent assez rapidement avec l'utilisation de Moodle en lien direct avec leur espace numérique de travail sur ENTEA » précise Marie GARREC, qui ajoute, « on expérimente » des solutions et on regarde si ça marche ! Mais le statut du professeur change. « Les élèves ont le savoir à portée de clic ... le professeur devient un soutien pour chaque élève».

Elle est aidée dans cet exercice par Laetitia BOULOM, professeur documentaliste et référente numérique du collège qui présente la genèse et les étapes du projet numérique.

Comment mettre le numérique au service des apprentissages fondamentaux, développer les pratiques interdisciplinaires et favoriser l'évaluation par compétences ? Des considérations très pragmatiques conduisent l'équipe à faire des choix stratégiques adaptés à l'établissement et au projet. Les raisons du choix des tablettes hybrides sont ainsi clairement présentées ; tout comme le rôle des institutions et plus particulièrement de la DANE, associée à la démarche.

 
Les deux enseignantes partagent ainsi, simplement, avec les collègues participant à cet atelier leur propre pratique pédagogique . Une pratique expérimentale, ouverte sur le long terme, mais à les entendre, simple à mettre en place et porteuse d'avenir.

Claude TRAN

 

Dernière modification le mardi, 26 mai 2015
Tran Claude

Agenais de naissance Claude TRAN a été professeur de Sciences Physiques en Lycée, chargé de cours en Ecole d’Ingénieur, Inspecteur pédagogique au Maroc. A 34 ans il accède aux fonctions de chef d’établissement puis s’expatrie à nouveau, cette fois en Algérie comme proviseur du lycée français d’Oran ; en Aquitaine il dirigera les lycées Maine de Biran de Bergerac, Charles Despiau de Mont de Marsan et Victor Louis de Talence. Il a été tour à tour auteur de manuels scolaires, cofondateur de l’Université Sénonaise pour Tous, président de Greta, membre du conseil d’administration de l’AROEVEN, responsable syndical au SNPDEN, formateur IUFM et MAFPEN, expert lycée numérique au Conseil Régional d’Aquitaine, puis Vice Président de l’An@é, actuellement administrateur de l'association Inversons la classe, consultant.