fil-educavox-color1

"Le numérique redéfinit les frontières éducatives, bouscule les territoires et dynamise les relations entre les divers acteurs du monde éducatif. Environnements numériques, objets connectés et dispositifs innovants permettent-ils de créer des passerelles entre les personnes et les organisations, au service des temps d’apprentissage, des acquisitions formelles et informelles" ? Telle était la problématique de la table ronde organisée par l’An@é le 11 mars à Educatice.

Nous avons souhaité réunir à titre d’exemple différents acteurs de la société, monde de l’édition, de l’entreprise, du monde politique, et du monde éducatif et culturel.

IMG 7935 3.jpg5

Les Intervenant(e)s : Jennifer ELBAZ, Responsable Brainpop France, Sylvain LE CHATTON, Maire et chef d’entreprise, Pierre NGUYEN TRONG, Responsable expertise cartographique à GrDF, Stéphanie de VANSSAY, Enseignante. Animation Michelle LAURISSERGUES.

Jennifer Elbaz rappelle l’action de Brainpop participant à la compréhention des outils, l’éducation aux médias, en mettant en avant l’usage des enfants. Elle intervient en milieu scolaire dans le cadre des activités périscolaires sur l'éducation aux médias et sur des ateliers interactifs utilisant la plateforme de ressources BrainPop.

Elle souligne l’importance des liens entre le périscolaire et le scolaire, la nécessité de formation conjointes entre différents intervenants, des enseignants et des animateurs et indique l’importance  de « passeurs » dans notre société numérique.

Mais que fait BrainPOP dans les NAP/TAP/ateliers périscolaires ?

https://enseignants.brainpop.com/2016/03/14/periscolaire-brainpop-francais-y-fait-quoi/

Pierre Nguyen Trong, dans son action à GrDF indique la nécessaire stratégie de prise en compte des réseaux sociaux permettant la prise de conscience pour devenir responsable dans son métier. Une sensibilisation au sein de l’entreprise a permis l’éléboration d’une charte de comportement que l’on retrouve ici :

Charte utilisation des réseaux sociaux de GrDF, fruit de formation/action et de débats sur le réseau social d’entreprise.

Il fait également allusion Projet Digital de GRDF | Scoop.itwww.scoop.it/t/projet-digital-de-grdf  aux Trophées Innovation Engie (Youtube, 18/06/15).

Dans cette vidéo ci-dessous, Sandra Lagumina, Directrice Générale de GrDF et Laurence Bee (qui n'a pu nous rejoindre à la table ronde), journaliste et auteur d'ouvrages sur les usages numériques partagent leur vision de ce nouveau monde connecté et répondent en LIVE aux questions sur Twitter.

Quelle est la responsabilité des parents, enseignants et dirigeants pour nous préparer au virage du numérique ?

Pour Pierre Nguyen Trong les projets de transition le mobilisent. La performance opérationnelle, l'optimisation des processus, le sens du client, et le dépassement de ses équipes sont ses leitmotivs.

Les réflexions collectives sur le numérique au sein d’une société, d’une entreprise apportent forcément une culture numérique particulièrement utile à tout citoyen et parent.

IMG 7909.jpg2

IMG 7918.jpg4

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ensuite, un élu, Sylvain Le Chatton met en avant son action, en particulier dans sa commune, Liancourt Saint Pierre du département de l'Oise en région "Hauts de France" dans son école rurale.

De la maternelle au CM2, les élèves programment et font de la robotique grâce à l’intervention de Monsieur le Maire ! Il intervient pendant les temps périscolaires, accompagne les formations des animateurs et des enseignants…Revoir cette vidéo tournée par l'Equipe de Ludomag aux boussoles du numérique:

http://www.educavox.fr/accueil/interviews/numerique-et-temps-periscolaires-c-est-pourtant-simple-non

Alain Jeannel écrivait en octobre sur cette expérience : "Pour ce maire d'une commune rurale et chef d'entreprise, il existe trois motifs pour développer dans une petite commune rurale le projet d’éducation territorial : un soutien à l’expérimentation des acteurs locaux, une motivation forte de l’élu qui souhaite partager la passion autour des outils du numérique (codage, robotique), une  nécessité de retenir une population scolaire qui aurait tendance à rejoindre des agglomérations importantes.

Cette volonté de partager avec la population locale une approche pragmatique de l’environnement numérique dans l’enseignement et l’éducation s’appuie sur la collaboration d’un animateur qui participe au développement du numérique sur son temps scolaire, en fonction de sa compétence et avec l’accord de l’Académie.

La motivation et la formation des enseignants, à partir de ce contexte, se font par compagnonnage. La séance du TAP, qui a lieu le jeudi après-midi,  a vu progressivement la participation des élèves augmenter en partant d’une présence de 50% des enfants scolarisés. Monsieur Le Chatton suggère qu’une expérimentation avec une population en dessous de 600 habitants permet d’avoir des retours d’expérience rapides donc d’avoir une progression permanente des pratiques".

Stéphanie de Vanssay, elle, a d’abord été éducatrice spécialisée puis professeure des écoles. Après 20 ans d’enseignement en ZEP dont 8 dans un RASED (Réseau d’Aides Spécialisées aux Elèves en Difficulté), elle est aujourd’hui conseillère technique au secteur éducation du syndicat SE-Unsa. Passionnée par ce que le numérique change dans l’école et notre société, elle s’intéresse tout particulièrement à la pédagogie et aux élèves fragiles.

Elle indique qu’internet c’est comme la vie qui permet les liens entre personnes, structures, projets. Elle rappelle la création théâtrale « Le prochain train » d’Orah de Mortcie qui n’a pu se joindre à nous. La culture est essentielle pour l’appréhension sensible de notre monde : http://www.educavox.fr/innovation/pedagogie/quand-le-theatre-raconte-nos-liens-a-l-ere-du-numerique

Elle a créé le TwittMOOC, un MOOC atypique massivement participatif et contributif pour apprendre en s’amusant à apprivoiser Twitter, une “formation”, ou plutôt une expérience immersive à base de défis à relever, entièrement à distance, avec comme supports d’apprentissages un blog dédié et Twitter,  une formation individuelle, chacun pouvant s’inscrire et démarrer aussitôt   mais aussi fortement interactive entre apprenants et avec des personnes extérieures,  tutorée essentiellement de manière réactive, à la fois synchrone et asynchrone, avec beaucoup d’échanges sur Twitter. En savoir plus : http://www.2vanssay.fr/twittmooc/?p=1

Le numérique permet bien des passerelles éducatives !

Il est certain qu'une porosité éducative est bien en train de s'installer entre la société hors et dans l’école. Elle est encore trés informelle.

La vraie révolution n'est pas numérique elle est pédagogique et réside dans la possibilté de mettre en place des dispositifs souples, concertés et adaptés aux situations. Les cadres de la formation, des contenus et des dispositifs sont lisibles et disponibles aujourd'hui.   Le continuum d'apprentissage  concerne bien le monde de l'éducation, les médiateurs culturels  mais également le politique,  le citoyen, l'entreprise, tous les acteurs de la société qui peuvent ensemble créer des situations riches de sens et efficaces.

Les formes de gouvernances réussies impliquent d’articuler les concepts de confiance, d’adaptabilité, d’écoute des décideurs vers les réalités du terrain, de concertation, de prise en compte de tous les aspects sociétaux. Les passerelles numériques impliquent d’être à l’écoute de ce qui vient de la " base ".

La question de la formation des enseignants est essentielle, chaque intervenant(e) y a insisté. La formation entre pairs à tous les niveaux est également essentielle. Il est absolument nécessaire de lier apprentissages formels ET informels, de mettre en avant les richesses des interactions entre acteurs et les lier à la dynamique de projet.

Michelle Laurissergues, Présidente An@é,  co-fondatrice d'Educavox

Dernière modification le lundi, 30 mai 2016
Laurissergues Michelle

Tout d’abord enseignante en école maternelle, directrice d’école, maitre formateur, directrice du centre Départemental de documentation pédagogique en Lot-et-Garonne (actuellement CANOPE),  responsable associative au niveau des écoles maternelles de 1973 à 1994, présidente nationale de l’An@é de 1996 à 2017 qui a créé le site Educavox dont je suis responsable éditoriale.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.