fil-educavox-color1

59% des femmes, 63% des hommes, victimes de viols ou de tentatives de viols sont mineurs.94% de ces violences sont commises par des proches, 54% par des membres de la famille. Sur 100 agressions sexuelles, 10 font l'objet d'une poursuite pénale qui déboucheront sur 1 condamnation. Dans l'immense majorité des cas, les violences sexuelles sur mineurs ont de graves conséquences sur la santé mentale des jeunes victimes.

Régulièrement, la pédophilie fait parler d'elle à travers des faits divers et des procès, plus sordides les uns que les autres. Malheureusement, il existe une pédophilie du quotidien qui touche 1 enfant sur 5 et qui reste, hélas,parfaitement taboue. Pourra-t-on éternellement réserver l'éducation sexuelle et affective à la seule sphère familiale? De même, nous ne pourrons plus faire l'économie d'une véritable politique publique de lutte contre les ravages de la pornographie. Un enfant a en moyenne 11 ans quand il est exposé pour la première fois à de la pornographie. Que faisons-nous enfin pour accompagner, former, soutenir les enseignants face à cette réalité abjecte?

Espérons que l'Ecole pourra enfin offrir rapidement un espace de parole protégé pour l'enfant qui veut se libérer. Oui, mettons tout en oeuvre pour briser cette loi du silence qui consiste à ne pas faire savoir que trop d'enfants sont encore victimes de violences sexuelles qui ont des répercussions dramatiques tant sur eux que sur l'ensemble de la société.

Ecouter le podcast

Figeac Patrick

Proviseur honoraire, bénévole à Radio 4 en Lot-et-Garonne, président d’une association intermédiaire par l’activité économique, auteur. Pour retrouver les chroniques sur http://www.radio4.fr/radio rubrique "Magazine", puis "Paroles".

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.