fil-educavox-color1

Fischer Hervé

Fischer Hervé

Titulaire de la chaire Daniel Langlois des technologies numériques et des beaux-arts à l’Université Concordia de Montréal, responsable de la conception d’un Médialab québécois, Hexagram, en consortium entre les universités Concordia et UQAM (2000-2002). Il est actuellement professeur associé et directeur - fondateur en 2006 de l’Observatoire international du numérique à l’UQAM, artiste multimédia et fondateur de « l’art sociologique » président de la FIAM. 
URL du site internet: http://www.hervefischer.net/

Mythanalyse de l'image

Le pouvoir de l'image est tellement grand que plusieurs religions et en particulier les diverses variantes de l'islam ont interdit toute représentation de leur dieu, de son prophète et même, au-delà du monde religieux, toute figuration d'un être vivant, voire d'un objet profane.

En savoir plus...

Manifeste pour la diversité culturelle

L’exigence de la diversité culturelle apparaît comme le 2e volet de cette même bataille pour la sauvegarde du patrimoine naturel et humain et pour son avenir, qui est menée en faveur de la biodiversité. Nul ne doute plus de l’importance de la survie des écosystèmes naturels et des espèces menacées par les monocultures, la déforestation et la pollution, pour sauvegarder la richesse du patrimoine vivant et l’évolution de la vie.

En savoir plus...

La "conscience augmentée" est une "conscience collective"

J'ai défini le concept de «conscience augmentée» en insistant sur la quantité de liens numériques qui nous permettent d'avoir accès à une information planétaire en temps réel de tous les événements médiatiques, heureux ou scandaleux, qui surviennent. 

Accès à l'article : http://hyperhumanisme.blogspot.fr/2015/06/la-conscience-augmentee-est-une.html

 

En savoir plus...

De l'éthique individuelle à l'éthique collective

La magie est une tradition païenne, qui vise la puissance et le contrôle des esprits et des personnes. Mais son évolution religieuse monothéiste a prétendu nous révéler le sens de notre vie, visant moins à changer le monde d’ici-bas qu’à y faire régner une morale individuelle prometteuse d’au-delà paradisiaque.

En savoir plus...

Le XXe siècle, le siècle le plus barbare de l’histoire de l’humanité

L'humanisme, fondement de nos valeurs depuis cinq siècles,  n'a pas su nous épargner les paroxysmes de l'horreur humaine, qui marquèrent au fer rouge le XXe siècle. Jamais les hommes n'ont connu tant de progrès scientifiques et tout à la fois tant de tueries et  d'autodestructions si systématiquement organisées, avec tant de démesure technologique.

En savoir plus...