fil-educavox-color1

Charmeux Eveline

Charmeux Eveline

Ancienne élève de l’ENS, professeur à l’EN d’Amiens, puis au CRCEG de l’EN, entre 1956 et 1971.

Nommée ensuite à l’ENG de Toulouse, puis à l’IUFM de cette ville jusqu’en 1993, date de mon départ en retraite, j’ai parallèlement travaillé à l’INRP, en tant qu’Enseignant chercheur associé, depuis 1966 jusqu’à mon départ en retraite. J’ai publié de nombreux ouvrages sur la pédagogie du français à l’école primaire et au collège. 

Hugo, qu'est-ce qu'une « bonne école » ?

Pour l'entrée dans cette nouvelle année, l'ami Laurent Carle nous fait à tous un somptueux cadeau : sa propre réponse à la question qu'il feint de poser au grand Victor. Elle couronne ce débat qui nous agite tous, de façon ardente ou désespérée, sur une refondation qu'on a vu fondre comme neige qu'on n'a pas, à un soleil qu'on n'a guère. http://www.dcalin.fr/publications/carle47.html
Merci à Laurent de nous offrir ce lourd filon où brillent des pépites capables de secouer les lassitudes, de titiller les petites cellules grises et de rouvrir des yeux, qui, de déceptions en déceptions, sont parfois devenus très myopes...
En savoir plus...

Mais oui, l'interdisciplinarité est une chance !

Eveline Charmeux : « Mais oui, l'interdisciplinarité est une chance ! » Le titre de ce billet, effrontément emprunté aux Cahiers Pédagogiques, qui présentent ainsi le dernier numéro de leur revue : "Croiser des disciplines", s'impose devant le nouveau champ de bagarres provoqué par le projet de programmes, notamment pour le collège. 

En savoir plus...

Programmes du primaire : une partition pleine de promesses, avec de fichues fausses notes !

Il faut être juste : sur bien des points, la lecture de ce projet de programmes pour le primaire fait du bien. Non seulement on y retrouve une bonne partie des "bonnes choses" du texte de 2002 (en grammaire, notamment), mais il va nettement plus loin sur des aspects essentiels, comme les dangers, à ce niveau d'études, d'un cloisonnement trop net des disciplines, le refus des prétendus fondamentaux avec une importance sensiblement égale accordée à chacun des domaines de savoirs, moteurs et artistiques inclus, le tout auréolé d'une ambiance culturelle, très nouvelle par rapport à 2008, et sensible d'un bout à l'autre des quatre volets de ce texte.

En savoir plus...

La grande illusion.

2012 n'a pas eu lieu. Aujourd'hui, en dépit des appels au secours de nos amis, Pierre et les autres, c'est en 2009 que nous sommes : pour ouvrir l'année scolaire 2015, la Ministre a décidé d'offrir aux enfants de CE2, une belle évaluation nationale.

Initialement publié sur mon blog : http://www.charmeux.fr/blog/index.php?2015/03/18/262-la-grande-illusion

En savoir plus...

Développer l'esprit critique...

A l'instar d'autres lieux, l'École est pavée de bonnes intentions. Depuis toujours. Par exemple, celle qu'évoque le titre de ce billet était déjà préconisée par les Instructions Officielles de 1925 ! Depuis, elle est régulièrement reprise, réaffirmée, revendiquée, par toutes celles qui ont suivi... avec une constance qui n'a d'égale que la pauvreté du résultat obtenu. La preuve : aujourd'hui, à tous les échelons de la société éducative, on redécouvre sa nécessité, rendue particulièrement éclatante avec ce qui se passe actuellement.

En savoir plus...

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.