fil-educavox-color1

Dans le monde de la formation, on oppose souvent distance et présence. Ces deux termes ne sont pourtant pas antinomiques ? Des chercheurs ont travaillé sur ces sujets, proposés des définitions et modèles intéressants pour préciser ces notions. Ces précisions nous permettrons de voir l’impact que cela peut avoir sur la conception de dispositif de formation.

Article publié sur le site : https://prodageo.wordpress.com/2015/11/18/distances-et-presence-en-formation/ par Jacques Dubois

1 – Qu’est-ce que la distance en formation ?

Dans un premier temps, la distance est un concept reflétant l’éloignement géographique. C’est pourtant une notion beaucoup plus large ! En effet, voici une liste des différentes distances repérées dans des formations :

  • géographique (liée à l’éloignement physique),
  • temporelle (liée aux limites de disponibilités),
  • socio-économique (pour les limites financières),
  • socio-culturelle (qui regroupe les représentations de l’apprentissage et de la formation),
  • technologique (liée aux usages des outils),
  • pédagogique (liée à l’éloignement entre l’apprenant et les sources de savoir et/ou connaissances) qui se décline en deux dimensions :
  • cognitive (pour les difficultés de compréhension des concepts),
  • pragmatique (pour les difficultés de transfert et d’application des notions présentées).

Paquelin considère la distance « non pas comme un écart mais plutôt comme un espace de partage et de co-construction sociale ».

Face à ces distances entre l’apprenant et la formation, Jézégou propose un modèle de distance transactionnelle, liée à un dispositif de formation, qui permet de repérer l’ensemble des paramètres ajustables pour en faciliter l’accès.

Les modèle présentant les 14 composantes repérées, regroupées dans 3 catégories (spatio-temporelles, pédagogiques, liées à la communication médiatisée) est présenté schématiquement ci-dessous :

Spécifier l’ensemble de ces composantes permet d’individualiser le dispositif de formation et ainsi de l’adapter au plus près des besoins et des attentes de chaque apprenant.

2 – Et la présence, qu’est-ce que c’est ?

Le terme ‘présence’ peut avoir plusieurs significations. Si la première est le « fait pour quelqu’un, quelque chose de se trouver physiquement, matériellement en un lieu déterminé », il plus intéressant, en formation, de s’en tenir au « fait d’être présent en esprit, fait d’être disponible à n’importe quelle sollicitation extérieure ». Cette deuxième approche est beaucoup plus importante en formation et c’est elle qui nécessite toute l’attention du formateur !

Cette présence est un élément fondamental qui doit être privilégié dans tout dispositif.

Jézegou propose de travailler la présence dans trois dimensions :

  • la présence socio-affective regroupe tous les aspects de communication, d’expression d’émotion et d’affectivité. Elle se vit essentiellement entre apprenants.
  • la présence cognitive qui englobe la compréhension des concepts et la création de sens, se manifeste par les échanges de confrontation, ajustement mutuel et négociation entre apprenants.
  • la présence pédagogique renvoie à la facilitation, l’accompagnement, la coordination, la modération et l’animation. Elle est entretenue par le formateur.

Ces différents aspects peuvent se regrouper sous un terme générique de personnalisation de la formation où le concepteur du dispositif cherche à développer ou entretenir la dimension sociale et relationnelle de la formation.

3 – Conclusion

Individualisation et personnalisation, ou distance transactionnelle et présence, sont deux paramètres essentiels pour réussir à proposer des formations où les apprenants se sentent en confiance, s’impliquent et persévèrent pour atteindre l’objectif fixé. Le chantier est vaste mais la promesse du résultat est motivante, alors pourquoi ne pas essayer ?

Références

Article publié sur le site : https://prodageo.wordpress.com/2015/11/18/distances-et-presence-en-formation/
Auteur : Jacques Dubois
 Creative Commons 

 

Dernière modification le jeudi, 19 novembre 2015
An@é

L’association, à l’initiative de la création d’Educavox, en assure la veille et la ligne éditoriale, publie articles et reportages, crée des événements, alimente des débats entre les différents acteurs de l’éducation sur l’évolution des pratiques éducatives, sociales et culturelles à l’ère du numérique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.