fil-educavox-color1

Cet ouvrage, sous la responsabilité de Patrick Eveno apporte une analyse et un éclairage pertinent sur le journalisme de guerre. Autant en temps de paix, le journaliste peut aisément se situer : reporter ou enquêteur, il décrit les événements, fais passer de l’émotion, raconte la vie des autres à ses lecteurs ; éditorialiste ou chroniquer, il prends position pour éclairer le public ou tenter de l’endoctriner. Mais en temps de guerre ?

Et ainsi démarre le cheminement de ce livre légèrement illustré qui donne à saisir, comprendre, dépasser les comportements des médias depuis le début du 20ème siècle.

La Première Guerre mondiale est la première guerre totale de l’ère contemporaine. En 1914, la presse, alors très influente, est mobilisée mais soumise à la censure militaire et aux outrances de la propagande. L’opinion s’ouvre cependant à d’autres modes d’information, comme la photographie et le cinéma, ainsi qu’aux expressions plus alternatives que sont les journaux des tranchées.
Après la Grande Guerre, chaque conflit engendre son lot de propagande, de censure, de désinformation et d’intoxication. À travers les exemples de la guerre d’Espagne, de la Seconde Guerre mondiale, de la guerre d’Algérie et de conflits plus récents, l’ouvrage examine la situation de l’information en contexte de guerre et la manière dont la démocratie – et avec elle les médias, qui en sont un pilier – s’accommode du secret, du mensonge d’État, de la manipulation de masse.

Produit par le réseau Canopé, le CLEMI et la Mission centenaire 14-18, avec Patrick Eveno, historien pour l’action pédagogique à l’université Paris1 Panthéon-Sorbonne, Loïc Joffredo du CLEMI et Alexandre Lafon, conseiller pour l’action pédagogique à la Mission du Centenaire de la Première Guerre mondiale.

https://www.reseau-canope.fr/notice/guerre-et-medias-de-la-grande-guerre-a-aujourdhui.html

 

An@é

L’association, à l’initiative de la création d’Educavox, en assure la veille et la ligne éditoriale, publie articles et reportages, crée des événements, alimente des débats entre les différents acteurs de l’éducation sur l’évolution des pratiques éducatives, sociales et culturelles à l’ère du numérique.