fil-educavox-color1

Considérée largement, la notion de critique renvoie à une posture particulière de distanciation et d’autonomisation par rapport à un objet. Elle enjoint à sa déconstruction, à sa dénaturalisation et à son analyse minutieuse, s’inscrivant en faux contre les a priori et les préconceptions qui l’accompagnent.

La critique est de surcroit marquée par le scepticisme. Le doute y est érigé en principe opératoire ; le questionnement de l’autorité – et des appels qui y sont effectués – se conjugue avec une propension à la validation des analyses et des informations. Cette posture critique enjoint l’individu qui s’en réclame à s’affirmer et à porter jugement en dialogue avec ses pairs.

C'est ainsi que Normand Landry présente ce dossier édité pour le 2ème semestre 2017 par http://ticetsociete.revues.org/2234

Accès aux articles

http://ticetsociete.revues.org/2234

Licence Creative Commons

 

An@é

L’association, fondée en 1996, à l’initiative de la création d’Educavox en 2010, en assure la veille et la ligne éditoriale, publie articles et reportages, crée des événements, valorise les innovations, alimente des débats entre les différents acteurs de l’éducation sur l’évolution des pratiques éducatives, sociales et culturelles à l’ère du numérique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.