fil-educavox-color1

La Cinémathèque Afrique met à disposition des professionnels et des programmateurs, en France et à l’étranger, un catalogue de plus de 1 600 films, dont plus de 700 films libres de droits, pour une diffusion non commerciale. Les autres titres dont les droits sont échus sont disponibles sous réserve de l'autorisation écrite des ayants droit.
Créée en 1961, la Cinémathèque Afrique propose l’une des collections les plus importantes de films africains des années 1960 à nos jours.

Publié sur le site de l'Institut Français :  http://www.institutfrancais.com/fr/cinematheque-afrique

Exposition

Exposition itinérante qui se veut un regard croisé autour de portraits emblématiques qui ont fait ou qui font encore l’histoire des cinémas d'Afrique et des Caraïbes.

Cycles thématiques

Hommage à Nelson Mandela (1918-2013) comprenant des films de patrimoine et des films récents, tous réalisés par des cinéastes sud-africains. 3 fictions et 2 documentaires pour illustrer trois périodes : l’Apartheid, son abolition et l’après.
 
Une sélection de 50 films interrogeant les représentations de la diversité en France : vie dans les quartiers, question de l'identité, richesse des cultures...
 
19 films réalisés entre 1957 et 2012 autour de l’histoire et des enjeux des indépendances des colonies africaines.
 
De La Noire de... d'Ousmane Sembène en 1966 à Ramata d’Alain Léandre Baker en 2009 ou En attendant le vote de Missa Hébié en 2010, 24 films (fiction, courts métrages et animation) adaptés de la littérature africaine.
 
Un cycle qui illustre le thème de la condition féminine apparu dans le cinéma dans les années 1980 et devenu depuis un classique. Six films, dont un coffret de trois films restaurés, Femmes d’Afrique.
 
Six films qui évoquent l’accueil des émigrés africains en France depuis Afrique sur Seine – 1er film du cinéma africain, sorti en 1957 –, jusqu’à Paris, c’est joli, ou encore Les Princes noirs de Saint-Germain-des-Prés.
 
Cycle en quatre films pour aborder la question de la double culture qui se pose au bout de quelques années aux Africains installés en France.
 
Une sélection d’une vingtaine de films destinés au jeune public, le plus souvent inspirés des légendes et contes africains.
 
Des guerres d’indépendance aux enfants-soldats, de Madagascar au Sénégal, en passant par le Burkina Faso, la Guinée-Bissau, la Sierra Leone, le Tchad ou encore le Congo…
 
Un aperçu d’humour et de satire en 3 courts métrages et un long métrage : parodies de westerns, rapprochement loufoque entre femme et ânesse…
 
Deux films pour découvrir les difficultés de la vie rurale et l’exode vers la ville, dans le Sénégal des années 1970.
 
Découvrir toutes les ressources:
 
An@é

L’association, à l’initiative de la création d’Educavox, en assure la veille et la ligne éditoriale, publie articles et reportages, crée des événements, alimente des débats entre les différents acteurs de l’éducation sur l’évolution des pratiques éducatives, sociales et culturelles à l’ère du numérique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.