fil-educavox-color1

Il y a heureusement constamment des discussions constructives dans mes cours, — mais pas assez souvent de débats selon des cadres formels. Or les élèves eux-mêmes me demandent d’organiser de vrais débats ! Je me propose donc d’améliorer cette dimension de ma pédagogie.
Comme souvent, un outil numérique me permet d’accompagner et de vivifier ma démarche pédagogique : Classdojo. Classdojo est un outil flexible qui permet de créer des classes et des profils (élèves ou groupes), ainsi que des éléments d’évaluation et de suivi. Il génère des rapports détaillés. Il fonctionne également hors ligne via les applications mobiles iOS et Android. >Présentation des fonctions.

Bien que manifestement destiné aux écoles primaire ou aux collèges (par son interface enfantine), cet outil peut être utilisé dans des classes plus avancées de secondaire, notamment selon la modalité suivante.

1. Création d’une classe "débat", avec deux ou plusieurs groupes (les débatteurs).

12652777235 01c0-f08d8
2. Création des critères (points forts et points faibles) correspondant aux attitudes ou aux compétences attendues dans un débat.

12653369234 dace-5610d

N.B. : comme souvent, il peut être très intéressant pédagogiquement d’élaborer ces critères avec les élèves.

2. bis. Les groupes d’élèves préparent leur argumentation.

12652515903 8248-fa0dc

J’ai la chance de disposer de deux tableaux blancs installés au fond de la salle de classe. Les élèves peuvent y élaborer leurs arguments durant le temps imparti (chaque groupe ayant reçu une position à défendre en réponse à une question philosophique).

L’organisation du débat pourra ensuite prendre différentes formes, selon les choix pédagogiques (un élève représentant chaque groupe, prises de paroles successives, etc.).

3. Attribution des points forts et des points faibles durant le débat.

12652393545 f8f5-a99bf

12652911804 72bd-77c5b

N.B. : il peut être intéressant ici de prendre assistance de deux élèves pour attribuer les points durant les débat, ou même de leur confier cette tâche. On peut aussi transcrire ces éléments sous forme de grilles imprimées et demander aux élèves non débatteurs d’attribuer les points positifs et négatifs.

4. Durant le débat, les scores peuvent être vidéo-projetés.

12652393605 a5a5-cfec5

Ceci peut "ludifier" l’activité. De plus , lors de l’attribution des points, des sons peuvent être émis.

5. Après le débat, les scores finaux peuvent être visualisés et discutés.

12652393965 9ebf-44885

Si vous avez des remarques et/ou des questions, ou si vous avez vous-même déjà expérimenté des dispositifs analogues, n’hésitez pas à en discuter ici.

Merci.

Initialement publié sur mon blog le 20 février 2014 Dernière modification le mardi, 16 septembre 2014
Jourde François

Enseignant de philosophie en lycée.

Site internet : profjourde.wordpress.com/

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.