fil-educavox-color1

 Article initialement publié sur Osons Innover

Caroline Duret, professeur de français au lycée Vaugelas, à Chambéry, puis à l’Institut International de Lancy, à Genève, a mené dans ses classes de Seconde et Première, un projet de création littéraire numérique. Dans le cadre d’ateliers ou fablabs, les élèves ont travaillé en collaboration sur de nombreuses œuvres classiques ou d’un nouveau genre, et ce, de manière innovante grâce aux outils numériques mis à leur disposition. 

La base du projet : l'implication

Caroline Duret explique : "En classe de Seconde et Première, chaque projet se présente sous la forme d’un atelier de création littéraire collaborative et numérique intégré à une séquence qui s’inscrit parfaitement dans les programmes officiels."

Il s’agit ainsi non seulement de créer en classe un nouvel objet littéraire mais aussi de vivre ensemble une expérience de lecture et d’écriture. Le dispositif didactique est conçu pour favoriser une implication authentique et faciliter l’acquisition de savoirs littéraires en aidant notamment au développement de la créativité et de l'esprit critique des élèves. Les élèves travaillent ensemble à la compréhension et l'appropriation des œuvres étudiées, développant ainsi leurs compétences en français et leurs connaissances des technologies qu'ils côtoient au quotidien. Chaque réalisation place volontairement l’élève en position d’acteur de son apprentissage. Un tel dispositif entend éloigner l’élève de l’ennui et de la passivité en le faisant participer et travailler avec les autres.

Pour ce professeur de français, "chaque projet nécessite de la part de l’enseignant à la fois rigueur et créativité dans l’élaboration du scénario pédagogique. Le professeur devient chef d’orchestre, guide, collaborant avec les élèves, participant ainsi à l’aventure de l’écriture".

Déroulement du projet

Il s’agit toujours d’aboutir à un produit fini, original, publié en ligne. Ce peut être la réécriture d’une oeuvre patrimoniale (ou d’extraits) sur un réseau social, sur une plateforme en ligne ou par le biais d’une application spécifique sur tablette, mais il peut s’agir aussi de la réalisation d’un ouvrage littéraire et numérique d’un nouveau genre.

Voici quelques exemples de réalisations :

“La vision du monde dans les romans de Balzac est largement théatralisée. Adapter le Père Goriot sur Facebook, c’est réaliser combien le monde social du XIXème siècle est littéralement mis en scène dans la Comédie Humaine. En rejouer l’intrigue, c’est aussi connaître finement les personnages, leurs ambitions, leurs relations. Se produit alors, sur la scène du réseau social, une appropriation collective et profonde d’une oeuvre littéraire".

père goriot vidéo.png

                                       coquebin.png

                                       ballade fablab.png

                                       geolipo.png

                                                 britannicus BD.png

Pour aboutir à la réalisation finale, les élèves ont travaillé sur différentes activités de classe se succèdant dans un ordre qui varie selon la séquence pédagogique et ses objectifs. En plus des séances de lectures analytiques ou d’entraînement aux exercices du baccalauréat côtoient d’autres activités traditionnels, les élèves se sont essayés à des activités moins académiques telles qu’une balade littéraire et géopoétique, un atelier d’écriture buissonnière, des travaux collaboratifs synchrones et asynchrones, des réalisations multimodales et des jeux de rôle.

Quelle que soit la nature du projet, le scénario, s’attachera toujours à créer les conditions d’une immersion, dans une oeuvre, un genre ou un mouvement, en vue de permettre aux élèves d’inscrire leur réalisation dans une tradition littéraire.

Inspirez-vous de quelques-uns de ces scénarios pédagogiques, consultables dans les documents ci-dessous, et, en classe, rejouez la comédie humaine sur un réseau social, lancez-vous dans le tour du monde des maux à la manière de Voltaire, revivez les amours célèbres de la littérature, ou encore faites l’école buissonnière comme les peintres de la vie moderne 2.0.

Résultats et apports pédagogiques

Ces dispositifs éducatifs visent à créer un rapport nouveau à la lecture et à l’écriture, par une pratique plus incarnée, plus vivante de la littérature. Ils modifient aussi considérablement la nature des tâches en faisant de la salle de classe un véritable fablab littéraire, propice à un apprentissage profond. Ils opèrent ainsi un changement dans l’enseignement des lettres au lycée en instaurant un rapport plus authentique, voire plus savoureux aux savoirs littéraires et à la littérature.

Osons Innover est un site proposé par Madmagz dédié à la pédagogie de projet et au numérique. Vous avez mené un projet pédagogique innovant impliquant le numérique ? Partagez-le avec vos pairs sur Osons Innover.

Dernière modification le dimanche, 08 novembre 2015
Camille Laval

Je suis la Responsable Communication de Madmagz, site Internet qui permet de créer son magazine au format numérique ou papier. Madmagz est populaire dans le domaine scolaire pour du journal de classe, d’établissement, des TPE, des exposés, etc. Madmagz a été cité par plusieurs académies, Science & Vie Junior, Geo Ado, etc. Plusieurs CLEMI et CRDP figurent parmi nos partenaires. 

Deux blogs recensent les magazines réalisés dans le cadre scolaire :
Osons Innover, consacré à la pédagogie par projet et au numérique
Le blog d’aide à la réalisation des TPE

Nous sommes également actifs sur Twitter :
@MadmagzEdu (veille des pratiques TICE)
@MadmagzTPE (conseils, support, etc.)

À bientôt !

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.