fil-educavox-color1

Marc Tavernier, professeur d'éducation musicale, présente l'utilisation des tablettes pour la composition avec ses élèves du collège de Montauroux. Ce témoignage a été réalisé dans le cadre des Rencontres de l'Orme 2017.

SYNTHÈSE

L’origine du projet

 

Ce projet trouve son origine dans l’œuvre de Pierre Henry (1927-2017), compositeur emblématique de la musique électroacoustique, et plus particulièrement autour de la pièce « Variations pour une porte et un soupir » (1963). Les élèves sont invités, après étude de l’œuvre, à réaliser eux-mêmes une production musicale inspirée par les travaux de l'artiste.

Les aspects techniques

 

Les élèves se regroupent par deux et l’enseignant distribue une tablette numérique équipée d’un micro intégré à chacun des groupes.
Les collégiens se dispersent dans l’espace et recherchent des sons à capter (bruits de la ville, grincements de portes, sons de la nature, etc.). À l’aide des logiciels installés sur les tablettes, les élèves enregistrent les sons sélectionnés sur des pistes différentes et réalisent un montage sonore dans l’objectif de créer une œuvre musicale à partir de cette matière brute.

Le déroulement de l’activité

 

Le rôle de l’enseignant est d’apporter une culture musicale tout au long du collège, par l’écoute et l’analyse d’œuvres, et ainsi permettre aux élèves de s’exprimer avec le son. Les élèves disposent de la pièce de musique en amont de la classe et l'étudient à domicile. Les collégiens produisent ensuite un commentaire de l'œuvre en classe et partagent leur analyse en groupe. Les élèves travaillent plus efficacement et apprennent à réutiliser leurs connaissances. Ils trouvent les informations par eux-mêmes et gagnent en autonomie.

 

FICHE DÉTAILLÉE

Durée : 00:05:51
Date de production : 2017
Réalisateur : Mugur Enea
Producteur : Réseau Canopé

Article publié sur le site : https://www.reseau-canope.fr/notice/composition-musicale-et-classe-inversee.html

 

Dernière modification le vendredi, 29 septembre 2017
Agence usages TICE

L’Agence nationale des usages des TICE accompagne la politique de développement de l’usage des technologies éducatives en concentrant son action sur les priorités nationales.

C’est un service du ministère de l’éducation nationale mis en œuvre par le Centre national de documentation pédagogique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.