fil-educavox-color1

Au moment où le e-learning commence à être inscrit dans les esprits, il faut que le corps enseignant apprenne de nouvelles gestuelles. Les solutions numériques nous aident à créer de l’interaction à distance car l’espace n’est plus un obstacle,  nous pouvons simuler le réel. Simuler certes mais il n’y a pas identité ce qui impose d’acquérir de nouveaux réflexes professionnels, d’autres routines.

On ne peut, en conséquence, intégrer une classe virtuelle dans un dispositif de formation sans avoir au préalable formé les enseignants et les étudiants. Le progrès technique doit être accompagné pour lui donner un relais social.

C’est à cette condition que l’on pourra jauger la avantages indéniables de cette classe virtuelle.

Article publié sur le site : https://moiraudjp.wordpress.com/2015/02/28/organiser-une-classe-virtuelle/

Dernière modification le dimanche, 08 mars 2015
Moiraud Jean-Paul

Cherche à comprendre quels sont les enjeux des perturbations du temps et de l'espace dans les dispositifs de formation en ligne. J'observe comment nous allons passer du discours théorique sur les bienfaits des modes collaboratifs à l'usage réel. Entre collaboration sublimée et usages individualistes de pouvoir, quelle place pour le numérique ?
 
***

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.