fil-educavox-color1

Art visuel numérique ou comment appréhender les techniques utilisées par les peintres et ainsi mieux se les approprier, voici le sujet du jour.
IMG 20130325 161230-b5662
Un tel travail commence forcément par une observation attentive de la peinture. Découverte encore plus accessible avec un TNI permettant de focaliser l’attention des élèves sur certains points, en partant du général pour aller vers le particulier.
Dès cette première observation, les termes de petits pointslarges traits et tant d’autres sont énoncées construisant ainsi les quelques principes de mouvements artistiques tels que l’impressionnisme ou encore le pointillisme.
 
Mais rien ne sert d’observer si l’on ne crée pas, tout en gardant à l’esprit que l’art visuel ne doit pas se contenter d’être un simple " à la manière de ".
Les élèves ont donc choisi un tableau puis l’ont refait avec une autre technique, obtenant ainsi un De Staël avec le pointillisme de Seurat ou encore un Van Gogh peint au couteau à la manière De Staël.
Grâce au logiciel ArtRage, rien de plus simple que de mettre le tableau original en arrière plan et ainsi repeindre par-dessus avec une autre technique et d’autres tons de couleurs. Autre intérêt apporté par l’usage du TNI, la possibilité d’agrandir l’image en arrière plan et 
IMG 20130325 161218-e0b8f
ainsi traviller avec des gestes plus amples.
 
 
Ces peintres sont étudiés à l’école primaire depuis des années, alors pourquoi réaliser une peinture numérique ?
Tout d’abord, le tracé est extrêmement proche de la réalité, les artistes confirmés s’y confondent même.
Il est ainsi possible d’utiliser différents outils et donc techniques sur une même toile pour comparer leurs rendus et choisir ceux qui conviennent le mieux. Toutes les nuances de couleurs sont présentes et surtout les peintures se mélangent sur la toile " comme pour de vrai".
Sans titre-2-2-cb654
Il n’est plus seulement question de pinceau et de gouache mais de couteau, d’aérographe, d’aquarelle, de peinture à l’huile.....
 
Une autre manière de découvrir la peinture, de la produire et surtout de mettre en mots son travail tout cela accompagné d’une grande motivation et curiosité avec des rendus surprenants.Un vocabulaire qui commence à être mémorisé grâce à l’utilisation de ces techniques.
 
 
Maintenant il ne reste plus qu’à reprendre les pinceaux !
 
Dernière modification le mercredi, 19 novembre 2014
Anne

Rédacteur du site internet : educavox.fr

- Educavox : Le Média des acteurs de l’école.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.