fil-educavox-color1

Cette année l’atelier Canopé  de la Gironde a voulu faire participer les plus jeunes à la fête de la musique en proposant des ateliers le mercredi 21 juin l’après-midi. L’Amusik,  le nouveau format d’animations musicales conçues par l’Atelier Canopé  propose de : Faire de la Musique Autrement.

S’appuyant sur les technologies numériques,  l’Amusik  permet à tous de « Jouer avec la musique »  même sans connaissances musicales  préalables.  Il propose de donner l’occasion à chacun de penser des choses musicales, d’expérimenter des gestes musicaux, de construire de petits moments musicaux seul ou à plusieurs, de les écouter et de les partager.  Sur les traces de François Delalande (La musique est un jeu d’enfant) les enfants découvrent 4 dispositifs leur permettant de créer des sons qualité et de penser une organisation. 

Découvrir / Essayer

Chaque atelier commence par une phase découverte.  Essayer, écouter, soi et les autres, observer, imiter, chercher par soi-même ; après un premier effet de surprise les enfants prennent beaucoup plaisir à découvrir des sons souvent inconnus et surtout une façon de les produire totalement inédite. Considérer le son comme quelque chose de malléable transformable, une  sorte de pâte à modeler acoustique que l’on peut changer à sa guise est pour ces enfants une découverte rendue possible par l’utilisation les instruments numériques actuels. Etonnés par leurs propres sons puis par ceux des autres les enfants entrent facilement dans écoute particulièrement attentive.

Structurer / Déterminer

Les découvertes sont ensuite présentées à par chacun au reste du groupe. Ainsi déterminées, il devient possible de les reproduire et déjà de dresser un petit catalogue des sons découverts. De même chacun pourra  s’essayer aux gestes permettant de produire ces sons.  Maîtriser les gestes et le sons produits ; des premiers pas vers la connaissance et la maîtrise technique de d’un instrument.

Construire / Jouer

Les possibilités de jeux ayant été explorées et définies,  il devient alors possible construire un petit moment musical. Seul ou collectivement, les enfants réutilisent tout ou partie des découvertes  faites dans l’atelier pour proposer à l’écoute un temps de musique dans lequel les sons et leur organisation sont réellement « pensés ».

« Les Boites Electriques »

Conçu par AREMA Rock et Chanson (SMAC Bordeaux) c’est outil numérique de sensibilisation à la musique. Composé de plusieurs boîtes, il permet de jouer de la musique immédiatement sans connaissance instrumentale préalable. Totalement délivrés de la technique, les participants aux ateliers des Boites Électriques peuvent alors aborder de nombreuses notions de musicalité, même complexes, et de jeu en groupe.

En quelques minutes les enfants s'installent dans l'écoute des instruments du morceau proposé. Chaque boites permet de contrôler la piste d’un instrument. Toutes les boites jouant ensembles forment une boucle musicale.  Après que chacun ait reconnu les instruments associés aux boites, un chef d'orchestre propose une organisation, un déroulement musical en ayant la possibilité par des gestes de déclencher ou d’arrêter les pistes enregistrées.

Ce dispositif installe rapidement les enfants dans des situations d’écoute et d’attention intenses.

« Orchestre de Plantes connectées »

Le parcours continue en gardant toujours l’idée de l’orchestre mais cette fois ce seront les plantes de l’Atelier Canopé qui seront transformées en musiciennes. .

L’atelier commence par une brève démonstration du dispositif. Les plantes sont connectées à une carte Makey Makey puis à un logiciel SountPlant qui permet de déclencher des sons. En touchant les feuilles de ces « plantes connectées » il devient possible de faire jouer à la machine des sons préenregistrés.

       plantes.JPG

Nous proposons aux enfants des chercher des mots qui font penser aux plantes et de les chanter.  Rapidement, ils vocalisent et « musicalisent » Racine, Feuille, Terre … Enregistrés rapidement, ces sons sont intégrés au logiciel et peuvent être déclenchés en touchant les feuilles des plantes. Après quelques instant de rires liées à la découverte de leur voix enregistrée, les enfants commencent à entrer dans l’écoute et essayent des combinaisons des enchaînement de sons.

« La Métamalette »

Depuis 2003, PUCE MUSE développe la Méta-Mallette. Ce logiciel interactif permet de jouer et de créer de la musique tout en produisant des images en 3D, en relief et en temps réel. Il se joue seul et à plusieurs, via un ou plusieurs contrôleurs: joystick, gamepad, tablette graphique, interface MIDI, Kinect, etc., ainsi que sur le Méta-Instrument, interface créée par PUCE MUSE et utilisée généralement lors de performances musicales).

 

Pour l’atelier nous avons utilisé 6 joysticks permettant de commander 3 types d’instruments différents. Toujours en commençant par un moment de découverte puis d’écoute de chaque instrument, les enfants ont ensuite joué ensembles, contrôlant tout à la fois leur son ET leur projection vidéo.

 

 

« Smartfaust »

C’est un ensemble d’applications pour smartphones développées par Grame à partir du langage Faust. Grâce à ces applis, le geste qui permet de contrôler les sons produits par le smartphone.  Les enfants expérimentent : pencher, secouer, retourner,  pour transformer les sons joués par le smartphone mais aussi rester immobile à la verticale pour trouver le silence. Une belle illustration du fait qu’en musique (comme ailleurs) le silence est une activité.

smartphone.JPG

 

Les enfants  choisissent une position un son à présenter aux autres qui tentent de le reproduire et de se mettre à l’unisson. C’est difficile car les contrôleurs  sont très sensibles et les enfants doivent faire appel à des micromouvements pour garder la maitrise de leur son. Ici encore, une idée de ce que peut être un geste instrumental et de la précision motrice qu’il nécessite.

Un atelier qui change aussi le regard que l’on peut porter sur le smartphone et en fait une source de créativité et de partage.

 

« Musique Aquatique »

 Pour terminer sur une note de fraicheur, en ce 21 juin jour de canicule (plus de plus de 35°), nous avons proposé aux enfants d’écouter et de jouer avec les Sons de l’Eau.  Pailles, tuyaux récipients en tous genres ; taper souffler laisser couler projeter autant d’occasions de produire et d’écouter des sons. Ayant conduit des ateliers de ce genres de nombreuses fois je suis encore et toujours surpris par l’ingéniosité et la créativité des enfants.

aqua_21_06_2017_Amusik.JPG

Cette année la belle trouvaille aura été de mettre en place un système de double siphons, pour alimenter un flux d’eau continu à projeter sur les couvercles métalliques des pots de confiture. Un « métallophone hydraulique diphonique » en quelque sorte !

Sur la vidéo un moment de musique partagée improvisée par les enfants de l’atelier.

L'Esprit de l'Atelier Canopé 33

Comme toujours à l'Atelier Canopé de la Gironde, la convivialité n'est pas en reste et après l'instant fraîcheur l'après midi s'achève autour d'un goûter.

Philippe Guillem

Article publié sur Canoprof

Dernière modification le mardi, 27 juin 2017
Philippe Guillem

Enseignant Maître formateur en Éducation Musicale. 
Pédagogie de la musique électroacoustique 
Veille sur les nouvelles technologies. 
Médiateur de Ressources et Services Numériques
Atelier CANOPé de La Gironde 

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.