fil-educavox-color1

Article par Federica Minichiello publié sur le site : http://cursus.edu/
De nombreuses recherches se penchent sur l'éducation à l'entrepreneuriat et tentent d'évaluer l'apprentissage réel des aspirants entrepreneurs. Cependant, on se questionne rarement sur la pérennité de ces apprentissages dans le temps.

Comment les écoles (d'ingénieurs) forment des individus pro-actifs, qui sauront non seulement innover, mais de manière responsable ? Voilà le point de départ de la thèse en sciences de l'éducation de Joël Striff, soutenue en décembre 2014, à l'université Université Paris - Ouest Nanterre (sous la direction de Bernard Blandin).

En s'appuyant sur une étude terrain, auprès d'élèves ingénieurs du Centre des études supérieures industrielles (CESI), le chercheur nous propose un travail qu'il situe à l'intersection de la pédagogie par les jeux, le dilemme de la recherche de progrès dans une organisation et l'évaluation d'un dispositif de formation. Sa thèse défend l'efficacité du jeu pédagogique d'entreprise pour promouvoir "des valeurs qui resteront, quand les savoirs des programmes seront depuis longtemps oubliés".

L'article dans son intégralité 

Dernière modification le mercredi, 25 mars 2015
An@é

L’association, fondée en 1996, à l’initiative de la création d’Educavox en 2010, en assure la veille et la ligne éditoriale, publie articles et reportages, crée des événements, valorise les innovations, alimente des débats entre les différents acteurs de l’éducation sur l’évolution des pratiques éducatives, sociales et culturelles à l’ère du numérique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.