fil-educavox-color1

Professeure des écoles, Aurore Beaudet expose de nouvelles pratiques de l'évaluation en maternelle sur le site de l'Agence des Usages.

L'origine du projet

L’école a obtenu en octobre 5 tablettes réparties sur les 4 classes et, dès le mois de novembre, le projet a été lancé. Avec les nouveaux programmes, les fiches sont devenues très rares. L’élève doit être conscient de ses apprentissages, il apprend en jouant, en réfléchissant et en manipulant. Le rythme de chaque élève est ainsi mieux respecté.

Si l’activité proposée n’est pas réussie, il peut revenir dessus le lendemain. Nous voulions qu’il en soit de même pour les évaluations. C’est dans cet esprit que le dispositif « Mes plus belles réussites » a été imaginé. Ce dispositif permet donc de proposer des évaluations en fonction du rythme de l’élève. Mais il permet aussi à l’élève d’être conscient de ce qu’on attend de lui et du chemin qu’il lui reste à parcourir pour y arriver. L’évaluation devient une source de motivation.

Le déroulement de l'activité

Phase 1 : Découverte du tableau des réussites Au TNI avec l’ensemble de la classe, nous découvrons le tableau des réussites et le nom des élèves qui se sont inscrits aux différents groupes en fonction de leur ressenti : TNI, ordinateurs ou tablettes. 

Phase 2 : Mise en place des 3 groupes 2 groupes en autonomie :

  • le groupe au TNI qui échange et essaye ensemble de réussir les évaluations ;
  • le groupe aux tablettes qui doit réussir les évaluations individuellement et sans l’aide de l’enseignante.

1 groupe en dirigé :

  • le groupe aux ordinateurs qui, avec l’aide de l’enseignante, reprend les évaluations.

Phase 3 : Retour sur le tableau des réussites Les élèves s’inscrivent en fonction de leur ressenti et de leur besoin au prochain temps de la réussite.

Les compétences mises en œuvre

Compétences langagières du temps de la réussite 
L’élève doit être capable de :

  • dire ce qu’il apprend ;
  • s'exprimer dans un langage syntaxiquement correct et précis ;
  • reformuler pour se faire mieux comprendre.

Les élèves doivent, en effet, produire une phrase complexe permettant de décrire la réussite réalisée. Ensuite, ils s’enregistrent et s’écoutent. Si la production n’est pas satisfaisante : problème d’articulation, problème de construction de phrase... ils effacent et recommencent. 

Compétences autonomie-responsabilité du temps de la réussite 
L’élève doit être capable :

  • d’éprouver de la confiance en soi. Les élèves vont aborder ce temps de la réussite sans crainte et choisir de plus en plus tôt d’être évalués ;
  • de se connaître ;
  • de choisir l’activité et le groupe en fonction de ses besoins. Lors de ce temps de la réussite, l’élève s’inscrit lui-même dans le tableau des réussites. Il doit apprendre à se connaître et se diriger vers le groupe correspondant à ses besoins : TNI, ordinateur ou tablette ;
  • d’être conscient de ses progrès. Le rôle de l’arbre situé dans la classe permet à l’élève de se situer, de voir le chemin parcouru et le chemin qui lui reste à parcourir.

Les apports du numérique

Le numérique est une source de motivation et un élément qui leur permet de prendre confiance. Ils peuvent avancer à leur rythme, ils peuvent se tromper, effacer et recommencer. L’utilisation de la tablette facilite aussi l’évaluation spontanée dans la classe des progrès de chacun. La tablette est toujours près du bureau et il est possible d’évaluer à tout moment, on prend une photo pendant l’activité et l’élève complète rapidement son fichier « Mes plus belles réussites ». Cela facilite ainsi l’auto-évaluation et l’évaluation entre pairs.

L’impact sur les pratiques d’évaluation, l’intérêt pour l’enseignant

Les évaluations sont abordées en début de séquence afin que les élèves puissent être davantage impliqués dans les apprentissages et ils s’inscrivent dès qu’ils se sentent prêts. Pour l’enseignant, il n’y a pas de perte de temps. Il peut aussi se consacrer davantage aux élèves qui en ont le plus besoin. Pour le langage, les évaluations sont facilitées et les enregistrements permettent de garder une trace et de constater les progrès effectués.

La communication des réussites aux parents

La communication se fait par mail. Les dossiers « Mes plus belles réussites » sont transformés en vidéo et envoyés à chaque fin de période par mail aux parents.

Perspectives

Etablir une continuité de ce dispositif avec l’école élémentaire et organiser « Mes plus belles réussites » par domaine d’activité et par compétence.

Article publié sur le site : http://www.cndp.fr/agence-usages-tice/temoignages/pratiques-d-evaluation-innovantes-en-maternelle-le-cahier-de-reussites-numerique-1274.htm
Auteur : Aurore Beaudet

Dernière modification le samedi, 14 janvier 2017
Agence usages TICE

L’Agence nationale des usages des TICE accompagne la politique de développement de l’usage des technologies éducatives en concentrant son action sur les priorités nationales.

C’est un service du ministère de l’éducation nationale mis en œuvre par le Centre national de documentation pédagogique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.