fil-educavox-color1

Comment aider vos élèves à rendre leur exposé oral plus dynamique ? Comment les amener au-delà de la simple lecture d’un texte ? Ne cherchez plus : incitez vos élèves à préparer leur exposé en organisant leurs idées sur une carte conceptuelle 
Les cartes conceptuelles publiées sur ce babillard virtuel ont été réalisées par les élèves de M. Guy Damphousse, enseignant en français à la polyvalente Deux-Montagnes. À partir de directives précises, M. Damphousse a proposé à ses élèves de préparer un exposé oral en structurant leurs informations sous forme de schéma conceptuel. Ce fut toute une réussite !
biblio-300x23fe4-15561
Les outils techniques : station Web et l’application en ligne Lucidchart
Les élèves ont travaillé au laboratoire et à la bibliothèque sur un poste désigné comme station Web. Comme outil, les étudiants disposaient donc d’un navigateur Chrome. Dans ce contexte, M. Damphousse devait se tourner vers l’utilisation d’une application en ligne plutôt qu’un logiciel tel que CMap Tools.
May 27  2014f2f3-80a55
Ce changement de pratique comportait un réel avantage : les travaux étaient accessibles en ligne, à partir d’un simple navigateur Web. Pas de clef USB ou de logiciel à installer ! L’élève pouvait travailler sur son projet en dehors de la classe sur un ordinateur personnel ou sur un appareil numérique mobile branché sur le Web (tablette, téléphone intelligent).
Mais, quelle application choisir ?
Un grand nombre d’éditeurs en ligne existent : Popplet, CacooMindmupBubbl.us, … 
La version gratuite de la plupart des services en ligne présente certaines limitations et règles d’utilisation qui méritent d’être considérées avant de faire son choix.
Fichier image sans titrePour ce projet, M. Damphousse s’est tourné vers l’application Lucidchart .
biblio2-300x4201-feb81
On a aimé cette application pour :
  • sa prise en main intuitive et rapide
  • la facilité à éditer et personnaliser les objets : couleur, taille du texte, mise en page, …
  • plusieurs formes disponibles par un simple glisser-déposer
  • les liens entre les concepts faciles à personnaliser : sens de la flèche, ajout de texte sur la flèche, ligne droite ou courbée
  • la possibilité d’ajouter des zones de texte, notes, hyperliens, images, …
  • l’hébergement en ligne et les formats d’exportation
  • la possibilité de travailler en collaboration et publier les cartes (URL, code d’intégration, … )
  • le nombre de cartes illimité
  • la connexion à Google Drive
  • la discrétion de la sollicitation du service payant et l’absence de publicité invasive
  • la facilité de poursuivre le projet de n’importe où, à partir d’un appareil personnel : portable, tablette, téléphone intelligent.
Limites observées (version gratuite) :
  • la création d’un compte est nécessaire ; ne pas utiliser la version démo si on veut conserver sa réalisation
  • 60 objets maximum
  • interface en anglais (« traduction » possible par google translate)

Usages pédagogiques de la carte conceptuelle
La présentation d’un sujet sous forme de carte conceptuelle amène l’élève à organiser, synthétiser et hiéarchiser ses informations. Cela permet de dégager les idées principales et secondaires et d’avoir une vision à la fois globale et détaillée du sujet. Par exemple, cela pourrait être une technique efficace pour résumer un livre, étudier pour un examen, synthétiser un cours, préparer un discours, planifier une production écrite, résoudre un problème, … L’utilisation de l’idéateur est d’ailleurs proposée comme fonction d’aide technologique. Plusieurs articles publiés sur le site du RECIT en adaptation scolaire donnent d’excellentes pistes d’utilisation avec les élèves qui ont des besoins particuliers.
Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consultez cet excellent dossier publié sur le site de Carrefour Éducation : Les cartes mentales… ou l’art de favoriser la réussite des élèves en se simplifiant la vie ainsi que le site sur les cartes mentales conçu par Louise Roy, conseillère pédagogique au service régional du RÉCIT FGA. Vous y trouverez de nombreux exemples ainsi que des ressources sur le sujet.
Merci à M. Damphousse, ses élèves et Mme Malo (enseignante-ressource) pour leur accueil chaleureux en classe et la générosité de leur partage. Merci à M. Espinoza (technicien en informatique) pour sa disponibilité et son soutien technique.
L’équipe APO de la DSTI
Vous êtes libres de reproduire, modifier, distribuer et communiquer cette création au public selon les conditions suivantes
Dernière modification le mardi, 23 septembre 2014
An@é

L’association, à l’initiative de la création d’Educavox, en assure la veille et la ligne éditoriale, publie articles et reportages, crée des événements, alimente des débats entre les différents acteurs de l’éducation sur l’évolution des pratiques éducatives, sociales et culturelles à l’ère du numérique.