fil-educavox-color1

Un numéro coordonné par Cécile Blanchard et Jean-Michel Zakhartchouk : "  Le niveau scolaire baisse, c’est la catastrophe  ", "  les pédagogistes prétentieux détruisent le savoir et la culture et minent l’autorité du maître  ", " on n’enseigne plus l’histoire nationale  ", "  l’école d’aujourd’hui est une machine de guerre égalitariste contre les élites  …"

Que de déclarations qui ne sont le plus souvent fondées sur aucune étude sérieuse, aucune enquête de fond, sont ainsi proférées par des politiciens en quête de suffrages ou d’intellectuels se croyant experts et se montrant indignes de la rigueur exigeante qu’ils prônent dans d’autres domaines ! Et en période d’élection présidentielle, c’est encore pire ! Au lieu de débattre du fond (comment parvenir à une école plus juste et plus efficace), on préfère lancer des slogans ou des formules qui sont, au mieux, la manifestation de préjugés, mais purement et simplement des mensonges.

Les Cahiers pédagogiques ont voulu élaborer quelques contrepoisons, en se plaçant sur le terrain difficile de la complexité, de la nuance et surtout de l’argumentation étayée par des faits. Les vingt-cinq «  antidotes  » publiés sur le site de la revue viennent d’être regroupés dans un hors-série numérique en libre accès. On retrouvera les signatures de membres de la rédaction des Cahiers, mais aussi celles de Philippe Meirieu, François Dubet, Maire Duru-Bellat ou Claude Lelièvre, ainsi qu’une introduction de Philippe Watrelot.

Un document à lire avant et après le premier tour de l’élection présidentielle de 2017, même si le travail sinon de rétablissement de «  la  » vérité du moins d’encouragement à la réflexion, se poursuivra, inévitablement, lors du nouveau quinquennat !

Accès au dossier :

http://www.cahiers-pedagogiques.com/Antidotes

Dernière modification le vendredi, 21 avril 2017
An@é

L’association, à l’initiative de la création d’Educavox, en assure la veille et la ligne éditoriale, publie articles et reportages, crée des événements, alimente des débats entre les différents acteurs de l’éducation sur l’évolution des pratiques éducatives, sociales et culturelles à l’ère du numérique.