Imprimer cette page

Se poser les bonnes questions pour vivre un Internet plus sûr : en famille, seul ou avec les autres. Le 4 février 2019 une assemblée nombreuse était réunie au Lab d’innovation de l’Éducation pour le lancement officiel du Safer Internet Day qui se déroulera le 5 février 2019.

Cette année, l’action s’est donné pour thème « Les écrans, les autres et moi ».

Ce thème invite les jeunes et les adultes à s’interroger sur leurs modes de consommation et de vie avec les écrans. Quelle place pour les écrans au sein de la famille et de la fratrie? Quelles conséquences dans les rapports avec nos amis? Comment se gère le temps d’écran à la maison et en dehors? Comment protéger nos données personnelles?

Jean-Marc MERRIAUX, Directeur du Numérique pour l’Education (DNE) rappelle la stratégie numérique lancée par le ministre Jean-Michel Blanquer à Ludovia dans une double direction : protection et valorisation avec discernement et ambition. Il souligne que l’usage des réseaux sociaux et du numérique est désormais intégré aux programmes d’enseignement dès le cycle deux de l’enseignement élémentaire. Lire, écrire compter et respecter autrui trouvent aujourd’hui leur application dans un cadre de confiance mis en place pour travailler avec l’ensemble des partenaires

Déborah ELALOUF, présidente de TRALALERE présente les enjeux du Safer Internet Day « Les parents le disent ! Fixer des règles est délicat en matière d’écrans (et s’y tenir encore plus). La génération actuelle de parents ne possède pas de référentiel d’éducation dans ce monde numérique. Tout est à construire, ou plutôt à co-construire avec ses enfants. Il faut que jeunes et adultes puissent dialoguer autour des usages des uns et des autres, pour mieux les comprendre. Nous proposons des ressources pour lancer le débat en famille comme à l’école, et s’interroger sur les pratiques des jeunes… mais aussi sur celles des adultes ! N’oublions pas que 45 % des enfants trouvent que leurs parents consultent trop leur téléphone ! (source AVG technologies) »

Le Ministère de l’Education est un partenaire fidèle de ce programme depuis le début par contrat avec la Commission Européenne. Un partenariat engage plusieurs ministères et associations: Agence du Numérique, CNIL, la Gendarmerie Nationale, Hadopi, Clémi, Génération numérique, UNAF, FCPE, Ligue de l'enseignement, Orange, Qwant, Geek junior …

image accueil S

Le programme Safer Internet Day est une journée mondiale organisée dans le cadre du réseau européen Insafe/inhope, pour promouvoir auprès des jeunes, de leurs parents et des communautés éducatives de 110 pays, la prévention des risques et les comportements responsables du numérique. En France, le Safer Internet Day est organisé par Internet Sans Crainte : il se traduit par des centaines d’événements dans toute la France.

Trois lignes d'action sont mises en œuvre : NetEcoute, numéro vert national pour la protection des mineurs sur Internet (0800 200 000) opéré par l’Association e-Enfance, Point de Contact, service national de signalement en ligne des contenus illicites, Internet sans Crainte, campagne nationale pour accompagner les jeunes dans une meilleure maître de leur vie numérique, opérée par TRALALERE.

Un questionnaire “parentalité numérique” pour lancer le débat à la maison

À partir du 5 février, les familles sont invitées à s’emparer du sujet, aidées d’un questionnaire, outil éducatif conçu pour l’occasion, point de départ déclencheur d’une discussion bienveillante. Disponible en ligne, le questionnaire est l’occasion pour chacun de s’interroger sur sa consommation d’écrans et ses habitudes. L’objectif : aider les parents à se positionner et les familles à définir ensemble leurs propres pratiques du numérique. Ce support d’échange est le prélude à une étude d’envergure menée par TRALALERE pour Internet sans Crainte avec ses partenaires.

Des événements dans toute la France pour sensibiliser jeunes, acteurs éducatifs et parents

Au cours du mois de février, rencontres, formations et ateliers sont organisés. Dans cette perspective, des outils sont mis à la disposition des enseignants et médiateurs éducatifs pour amorcer la discussion lors d’ateliers de sensibilisation en milieux scolaire et périscolaire.

À travers deux parcours clef en main pour les 7-12 ans et les 13-17 ans, cinq thématiques sont abordées :

  • Les écrans et moi (Temps passé, équipements, usages)
  • Mes écrans et les autres (Place du numérique en famille, entre amis...)
  • Ma vie réelle, ma vie connectée (Gestion de son identité numérique)
  • Mes amis en ligne (Qui sont-ils ? Ce que je montre d’eux...)
  • Les inconnus sur les réseaux (la liberté d'expression et ses limites)

Les élèves de Julie et JM Blanquer

Parallèlement, un atelier était proposé pour les enfants de l’école Les Cheminets animé par leur professeure Julie Kuhn (alias Super Julie qui anime un site bien connu « Le top des applis pour enfants » http://www.super-julie.fr/). Le ministre de l’Education nationale est venu dialoguer avec les enfants pour un long échange sur les usages de l’Internet, sur leurs loisirs et sur leur pratique de la lecture qu’ils sont nombreux à apprécier.

Les ressources, le questionnaire, et le calendrier des événements organisés dans toute la France sont disponibles sur www.saferinternet.fr

Dernière modification le mardi, 05 février 2019
Pérez Michel

Président national de l'An@é. Inspecteur général honoraire de l’éducation nationale (spécialiste en langues vivantes). Ancien conseiller Tice du recteur de Bordeaux, auteur de nombreux articles et rapports sur les usages pédagogiques du numérique et sur la place des outils numériques dans la politique éducative.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.