fil-educavox-color1

Bellevalle Leon

Bellevalle Leon

Professeur d’histoire-géographie au collège depuis cinq ans, je m’occupe de niveau 6e, 5e, 4e, 3e ; je suis prof principal en 5e et coordinateur de l’équipe disciplinaire au sein de l’établissement. Depuis mes débuts, je mets aussi en oeuvre des projets transdisciplinaires, avec des professeurs de mathématique, musique, français, art-plastique, technologie... Passionné par mon métier et mes élèves, je ressens le besoin d’exprimer mes idées sur un système qui me paraît souvent rigide et de moins en moins en phase avec la modernité. En plus d’articles spécialisés, je tiens un blog à vocation littéraire et historique. 

Les caricatures

C'était le lendemain du Jour C – C, comme la première lettre de cet hebdo satirique qu'on a cru assassiner alors qu'on lui donnait des ailes.
Mes élèves ont pris l'habitude de me parler, quand il y a lieu, beaucoup, beaucoup trop, aux yeux de certains inquisiteurs qui préfèrent la voie de la chicote ou de la kalachnikov.

En savoir plus...

Le progrès

Il est toujours surprenant de constater que la majorité des gens ne semble pas y croire à ce mot, ce concept, ce mantra – le progrès.
Apparence, réalité ou peut-être, encore, ont-ils simplement oublié sa signification ?
En tout cas, il faut leurs dire, malgré les oripeaux détestables de la Scène Internationale actuelle – le progrès est en marche. C'est d'ailleurs pour cela que, de toute part, il est attaqué par ses ennemis de la réaction.

En savoir plus...

Imaginez

Imaginez – une école qui ne ressemblerait pas à un jour de pluie, mais à un lever de soleil, qui réchauffe le dormeur sur la plage.

Imaginez – une école où on apprendrait d'abord la liberté de vivre, avant la nécessité d'obéir.

Imaginez – une école qui n'aurait pas peur du genre humain, croirait au contraire dans les vertus infinies de son intelligence.

En savoir plus...

Total collège

Comme tout prof d'histoire qui se respecte, je sais que la défense des droits de l'homme se joue d'abord sur les champs de bataille, qu'ils soient à l’intérieur ou à l’extérieur des frontières, conventionnels ou non-conventionnels, j'en passe...

En savoir plus...

Les trois façons

J'aime les gens qui réfléchissent par eux-mêmes. Ils peuvent aller et arriver très loin. Penser par soi-même ne veut pas dire tout inventer, mais en quelque sorte, tout de même, tout réinventer.

En surimpression de ces quelques mots, je vois un être assis dans la solitude de sa réflexion, qui cherche les problèmes car ils l'empêchent de dormir. Il a retourné mille fois dans sa tête l'objet de sa cérébralite, mais rien ne lui permet de dire qu'il en sait davantage, sur ce qu'il convient de faire, qu'au début de son investigation/divagation.

En savoir plus...