Imprimer cette page

Au fil des jours, les médias nous déroulent une actualité bien souvent trop dramatique, attentats ici, réfugiés arrivant en masse là-bas, augmentation de la pauvreté ici et là-bas, actes racistes, montée des nationalismes, du repli identitaire un peu partout, etc, etc... Bien souvent, ces mêmes médias appuient fortement sur tout le côté dramatique des événements pour faire dans le sensationnel même si, bien-entendu, il ne faut pas éluder les problèmes de notre monde en plein bouleversement.

Le négatif, le drame de quelque nature que ce soit, font plus vendre les journaux que le positif et c'est sans doute bien là le souci ! Nos enfants, nos jeunes ont aussi et surtout besoin qu'on leur parle de ce qui peut construire une nouvelle espérance afin de sortir un peu d'une fatalité qui peut amener à la déprime, à l'angoisse pour demain, au découragement peut-être aussi. Pour cela, faut-il sans doute se replonger avec eux dans l'Histoire de l'humanité afin de la relire et se souvenir que le monde a connu dans son passé bien des secousses plus graves encore dont il s'est sorti grâce au courage, à la ténacité et à cette soif d'espérance qui doivent être le fondement même de notre existence à tous.

Notre monde ne sera jamais parfait, linéaire, quelque part insipide et c'est certainement pour l'homme son destin naturel de le modifier, de l'améliorer au fil du temps. Il ne faut pas écouter les nostalgiques d'un passé qui aurait été mieux qu'aujourd'hui, plus sûr, plus heureux ou plus serein, c'est faux, nous le savons bien ! Il faut au contraire dire à chaque élève qu'il a le potentiel, avec ses talents, ses compétences et sa volonté, de changer les choses avec ses camarades, les amener à cela, c'est aussi donner un sens à leur existence ! Il faut savoir dire à nos élèves qu'on apprend parfois bien plus de nos erreurs, de nos égarements que de nos réussites qui sont parfois d'ailleurs superficielles. La question fondamentale et quelque part philosophique au fond est encore et toujours celle-ci peut-être : Le plus important, est-ce de réussir dans la vie ou plutôt de réussir sa vie ??!!... Notre système, qui pousse toujours à plus de rentabilité, de compétitivité, à être le premier, le plus beau, le plus fort, donnerait à penser qu'il faut écraser l'autre pour faire sa place au soleil, qu'il faut savoir être égoïste et individualiste pour rester dans le coup et compter aux yeux des autres.

Pourtant, après les attentats par exemple, nous avons vu les citoyens, pas tous mais un très grand nombre, se réunir pour être simplement ensemble et plus forts face à l'adversité et au tragique. C'est bien la preuve qu'il faut agir concrètement ensemble sans attendre que ce soit l'autre qui commence en premier, sinon nous n'avancerons à rien. Il faut par exemple promouvoir le bénévolat, cette envie de donner aux autres de manière désintéressée, ce qui provoque la rencontre, l'amitié et ce sentiment d'être utile au monde, en commençant à agir près de chez soi !

Chercher le meilleur, ce n'est pas vouloir être le plus riche, avoir une existence paisible et sans problème, rester confiné chez soi à se morfondre parce que le monde va mal. Non, l'essentiel et qui rend les gens meilleurs, je crois au passage, ce n'est pas seulement de s'indigner, d'être en colère, mais c'est surtout de s'engager pour telle ou telle cause et là, nous sommes en action et non plus résignés et passifs ce qui redonne l'envie et le sourire. Les nouvelles générations, ils ont déjà quelque part le monde entre leurs mains et celui-ci sera bien au final ce qu'ils en feront ! Voilà bien le message qu'il faut faire passer dès l'école pour espérer le meilleur demain, c'est personnellement ce que je tente de faire modestement dans mon coin lorsque je vais témoigner parfois de tout mon parcours associatif dans des établissements scolaires ! 

Dernière modification le mardi, 29 mars 2016
Gillet Guy

Initiateur de l'asso festive et humanitaire "Je bouge pour les autres"  Site : http://pourlesautres.fr - Ancien Responsable-bénévole (au Téléthon - au Secours Catholique - à Saint Vincent de Paul) - Editorialiste libre à vocation éducative, pour défendre des valeurs fondamentales, afin de susciter le débat et l'engagement de tous - E-mail : g.gillet@libertysurf.fr
 
Mes Editos sont LIBREMENT utilisables par tous pour lancer le débat, la réflexion en direction de la jeune génération et ceci à partir de mon blog que vous pouvez faire connaître autour de vous, MERCI : http://echangessolidaritefraternite.centerblog.net/

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.