fil-educavox-color1

Promouvoir les communs – pour une société de la connaissance partagée et inclusive

SavoirsCom1 propose les amendements suivant au Projet de loi pour une République numérique, n° 3318, en commun avec les associations et personnalités listés ci-après. Le collectif propose également ses propres amendements. (.docx)

En savoir plus...

A l'école des données

A l’heure du « big data », des objets connectés et des réseaux sociaux, les données produites sont plus que jamais au cœur des problématiques de notre société hyperconnectée à l’ère du numérique.

Cette société produit bien plus de données qu’elle n’en consomme. Il est donc courant dans nos pratiques personnelles ou professionnelles, d’archiver des fichiers que nous ne réutiliserons jamais, soit parce que nous ne les retrouvons pas, soit par inintérêt. En parallèle, les organismes publics mettent de plus en plus à disposition leurs données (par exemple, l’emplacement des bornes de recharge pour les véhicules électriques).

Un des enjeux de nos générations futures sera de collecter, archiver, pérenniser, retrouver facilement et « faire parler » les données de l’humanité.

En savoir plus...

Stratégies et connexions dans une société de flux éducative et culturelle

Données ouvertes, projets collaboratifs, espaces de médiation et de formation : de nouvelles formes de partage et de rencontres, de configurations, de projets de société se dessinent. Comment reconfigurer les espaces politiques, sociaux, éducatifs et culturels ?

En savoir plus...

Autonomie de l’apprenant dans une formation

Article publié par Jacques dubois  sur le site : https://prodageo.wordpress.com/2015/10/21/autonomie-de-lapprenant-dans-une-formation/.

"Il m’a semblé intéressant de formaliser l’autonomie de l’apprenant par rapport au formateur (j’inclus les enseignants dans ce terme de formateur) en m’appuyant sur les 3 unités du théâtre classique : unité de lieux, unité de temps, unité d’action".

En savoir plus...

L'élu(e) face au numérique

Alors que le numérique irrigue tous nos usages et nos pratiques, l’attention reste focalisée sur le risque de fracture numérique de notre société susceptible de toucher les populations dites « éloignées ». Mais une autre fracture persiste : la grande majorité des élus et des décideurs politiques n’ont pas suffisamment appréhendé les nouvelles attentes des citoyens, l’émergence des politiques d’open data et le renouvellement des modèles économiques.

En savoir plus...

Loi Lemaire : la République numérique, work in progress

Par Victor De Sepausy sur Actualite.com : Alors que le CSPLA a confié une mission à Jean Martin pour mieux contrôler le domaine public, le monde du livre se positionne autour du projet de loi d’Axelle Lemaire. C’est que la notion de Domaine commun informationnel fait des émules, et chacun veut apporter sa contribution, dans la plus totale transparence. Ainsi, après les propositions du Syndicat national de l’édition, c’est l’Interassociation archives bibliothèques documentation, IABD, qui en fait part. 

En savoir plus...

Compilation et traitement des données éducatives

A noter, publié par Thot cursus différents outils pour compiler et traiter des données. "Qu'il s'agisse d'inventaires, d'achats, de vacances, de contenus, les applications ne manquent pas".

En savoir plus...

Quelles réciprocités autour des communs ?

Rendez-vous samedi 10 octobre prochain de 10h à 13h au Centre de Recherche Interdisciplinaire (CRI) 75004 Paris 10 Rue Charles V 75004 Paris.

Les licences libres ne permettent pas toujours d’enclencher des cercles vertueux économiques de nature à développer les communs des savoirs. Par exemple, la clause Non Commerciale des licences Creative Commons met sur un même plan des réutilisateurs coopératives de l’ESS et des géants du Web…

En savoir plus...

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.