Imprimer cette page

Pour le 24ème épisode de "Les lundis de RURALITIC", dernier de cette série, Sébastien CÔTE, le Commissaire général de RURALITIC, dont l'édition 2021 se déroulera les 24, 25, 26 août à Aurillac, a sollicité Sophie CARRIÈRE, chef de projet Europe Direct Cantal du Conseil départemental et Vincent POYET, médiateur numérique pour cybercantal le bus du Conseil départemental du Cantal pour les écouter présenter : "LE CANTAL, LES JEUNES, ET L’EUROPE".

Les jeunes sont nés européens. Pourtant, pour de très nombreux jeunes, l’Europe c’est loin et ils mesurent mal ce que l’Union fait et peut faire pour eux. Comprendre l’Europe, prendre la mesure de leur destin commun avec les jeunes de 26 autres pays? C’est tout l’enjeu de citoyenneté européenne des jeunes !

Le bus départemental : le cybercantal a pour objet de rencontrer un expert sur l'Union Européenne, lui poser des questions et échanger sur l'avenir de l'Union européenne. Il est au service des cantaliens avec des animations sur tout le département et en ligne, avec un accès libre et gratuit, sa cible étant la jeunesse.

1 20200825 094239 600x400

Il existe 2 bus équipés et connectés (1 grand bus pouvant accueillir 8 personnes et 1 petit bus pouvant accueillir 6 personnes) avec 2 animateurs-chauffeurs, 1 médiateur, 12 ordinateurs, 5 tablettes, 2 imprimantes multifonctions, 2 écrans formations, une connexion autonome Haut Débit 4 G et 2 imprimantes.

Avec une animation ludique et pédagogique, un temps court, un public jeune et une approche transversale, il s'agit bien de découvrir l'Union Européenne, de développer les connaissances informatiques, de découvrir la culture multimédia et de favoriser le faire ensemble. 

Il est proposé, avec pertinence, l'utilisation du jeu vidéo.

- Un jeu vidéo est d'abord un jeu permettant de développer des compétences, l'attention et les savoirs.
- Le jeu vidéo est un espace investi par les jeunes, support commun à tous les jeunes (du Cantal, de France, d'Europe).
- Le jeu propose une interactivité entre l'animateur et les participants, une base d'échanges, un langage commun.
- Les jeunes sont impliqués, sans comportement passif mais un développement de l'attention et des échanges.
- Différentes approches sont compatibles : approche collective, jeu solo ou réappropriation ultérieure.

Jouer pour apprendre, permet un voyage dans l'Union Européenne.

- C'est un jeu de type Role Playing Game.
- C'est l'exploration d'une carte de l'Europe permettant de découvrir l'Union Européenne.
- Ce sont des points d'informations proposant des ressources documentaires.
- C'est un quizz permettant de tester ses connaissances.

http://agendabus.cybercantal.fr/webroot/creatif/voyage-quizz/index.html

Il s'agit de se rendre dans un centre d'information Europe Direct pour obtenir des informations sur l'Union Européenne pour préparer un exposé ou partir en vacances. Ils s'appuient, par exemple, sur la chute du mur de Berlin en novembre 1989 ou sur les institutions à Bruxelles.

Pour les aspects techniques ils utilisent https://gdevelop-app.com/fr/ qui est un logiciel open source gratuit, avec de nombreuses ressources disponibles, une multi-plateforme, un programme littéraire simplifiée, une communauté importante, un suivi et mises à jour régulières, accessible à tous et pédagogique.

Pour l'organisation, 3 ateliers tournants sont proposés durant la séance :

Exploration du jeu (Découverte U.E.), Recherche documentaire (Écriture participative), Découverte programmation (Culture numérique). Et ainsi la découverte de l'Union Européenne se déroule à travers l'exploitation d'un jeu vidéo. Animation composée de 3 ateliers permettant aux jeunes d'enrichir leurs connaissances sur l'Union Européenne et de participer au développement et à l’enrichissement du jeu. Ainsi la classe est partagée en 3 groupes sur des ateliers tournants de 45 minutes. ( Exploration du jeu : découverte U.E), (Recherche documentaire : Écriture participative), (Découverte programmation : culture numérique).

L'écoute de la vidéo permet de comprendre les principes de production. https://ruralitic-forum.fr/

La partie questions a amplifié la pertinence de cette présentation, permettant de mettre en avant quelques remarques :

- Il est pertinent d'associer les jeunes dans un monde confiance pour les jeunes européens.
- Il est judicieux de mettre en relation le travail du Cantal avec d'autres départements.
- C'est avant tout les collégiens concernées (collèges départementaux) et les jeunes du service civique.
- Il est essentiel de rapprocher l'Europe des citoyennes et citoyens.
- Ce projet permet d'impliquer également les lycéennes et lycéens.
- La technique est au service de la découverte, mais aussi de l'appropriation des techniques.
- Le numérique n'est qu'un outil, mais un outil pertinent pour la découverte du monde, en y adaptant la pédagogie.
- C'est un média et l'animateur est un guide, plus qu'un professeur.
- Il faut toujours suivre les parcours des jeunes, leur permettant la découverte de certains pays.
- La transversalité entre les services vers les jeunes permet la création de liens au service de la démocratie.
- Tout le monde est gagnant si  une stratégie élaborée ensemble est mise en place.

Vive l'Europe.

Dernière modification le jeudi, 08 juillet 2021
Desvergne Marcel

Citoyen numérique mobile, vice-président de l’An@é, responsable associatif accompagnant le développement numérique. Directeur du CREPAC d'Aquitaine,  Délégué général du Réseau international des universités d'été de la communication de 1980 à 2004, Délégué général du CI’NUM -Entretiens des civilisations numériques de 2005 à 2007, Président d’Aquitaine Europe Communication jusqu’en 2012. Président ALIMSO jusqu’en 2017, Secrétaire général de l’Institut du Goût de la Nouvelle-Aquitaine.