Imprimer cette page

Comment impliquer les jeunes dans la vie du territoire ? Comment profiler l’avenir AVEC eux et pas seulement POUR eux mais SANS eux ? Et comment le Numérique peut-il constituer en partie le support de cette « reconstruction » du lien entre jeunes et politique ? Le 26 avril de 17h 30 à 18h 30, dans le cadre des "Lundis de RURALITIC" que Sébastien CÔTE anime, ont été abordées les relations des jeunes et de leur rapport à la citoyenneté avec Hugues Renard, chef de projet Démocratie Participative du Département du Val-de-Marne, et Katharina Zuegel, codirectrice de Décider Ensemble.

Les interventions ont permis de comprendre comment mettre en avant la citoyenneté des jeunes, dans le département du Val-de-Marne, l'objet s'adressant aux jeunes à partir de 11 ans et sans condition de nationalité qui peuvent déposer une ou plusieurs idées. Ce dépôt d'idées n'est pas accessible aux associations.

Le LABO CITOYEN.

Le calendrier jusqu'en mars 2020 c'est déroulé ainsi :

1 : Vous proposez vos idées (jusqu'au 31 décembre 2019) - 2 : Vous votez (du 1er au 30 avril 2020) - 3 : Nous réalisons vos projets ( A partir de juin 2020) - Ainsi l'étude des propositions se sont déroulées de janvier à mars 2020. Et avant d'être soumises au vote, la faisabilité technique et réglementaire des idées ont été étudiées. Accompagné par les servieces départementaux, un Labo citoyen, composé de jeunes du département de 18 à 25 ans, travaillent également avec les porteurs et porteuses d'idées afin qu'un maximum de propositions soient retenues.

1 3 2 bis snapshot

 

122 projets ont étés soumis au vote dans le cadre du Labo citoyen regroupant 68 jeunes de 18 à 25 ans, tiré.es au sort, pour réaliser les projets. Ainsi le travail s'est réalisé par la définition du vivre ensemble et l'écologie dans les parcs, l'analyse de la recevabilité, l'analyse de la faisabilité et l'opportunité de fusion/relocalisation, en lien avec les services techniques du département.

 

1 3 snapshot

Quelques retours sur le Labo Citoyen :

 

1 4 snapshot

1 - Force du tirage au sort (C'était une première expérience de concertation et une expérience rara de contact avec l'institution).

2 - Difficulté de recrutement (Taux de désistement très élevé : 178 confirmés - 68 participants).

3 - Implication des jeunes (Appropriation du sujet - présence sur le long terme et sentiment de satisfaction).

4 - Bonne collaboration avec les services techniques (Grande satisfaction du service "espaces verts" et opportunité de présenter et défendre son travail ).

5 - Légitimité accrue de l'instruction (Evolutions des propositions plus légitimes grâce au travail du Labo).

 

Quelles sont les intérrogations des élu(e)s face à ce mécanisme de prises de décisisons ? Le rôle du Labo citoyen différent des Conseils citoyens ? Cette participation citoyenne permet-elle de trouver des sommes importantes pour réaliser les projets ? Interrogations entre les sondages et la participation citoyenne ? Interrogations sérieuses pour la gestion des budgets des projets ? Les jeunes sont-ils payés ? Non.

 

Voici une démarche de démocratie pour les jeunes intéressante à mettre en valeur !

https://ruralitic-forum.fr/les-jeunes-et-la-citoyennete/

Dernière modification le lundi, 03 mai 2021
Desvergne Marcel

Citoyen numérique mobile, vice-président de l’An@é, responsable associatif accompagnant le développement numérique. Directeur du CREPAC d'Aquitaine,  Délégué général du Réseau international des universités d'été de la communication de 1980 à 2004, Délégué général du CI’NUM -Entretiens des civilisations numériques de 2005 à 2007, Président d’Aquitaine Europe Communication jusqu’en 2012. Président ALIMSO jusqu’en 2017, Secrétaire général de l’Institut du Goût de la Nouvelle-Aquitaine.