fil-educavox-color1

Ce colloque qui se tiendra les 11 et 12 juin dans l'auditorium du musée d'Aquitaine est organisé à l’initiative de l’association PourQuoiPas33, des éditions d’Albret, de l'Institut aquitain d'études sociales, d’Espaces Marx Aquitaine-Bordeaux-Gironde et dela FSU 33. Il bénéficie du soutien du musée d’Aquitaine, de l’Institut CGT d’Histoire Sociale d’Aquitaine, du journal de l’Ormée, du journal Politis, du cinéma Utopia, de la FCPE 33, de La Clé des Ondes et du Guide du Bordeaux colonial.

 

 

Vendredi 11 juin - Matin

Président de séance : Pierre Robin
9h : Accueil et présentation du colloque
 
9h15 : Introduction scientifique - Anne Marie Cocula-Vaillières, professeure émérite d’histoire moderne, présidente de l’Université Bordeaux III de 1994 à 1999

9h30 : Présentation de HiSCoD, carte interactive répertoriant les révoltes sur la période en France et en Aquitaine - Paul Maneuvrier-Hervieu (université de Milan) et Cédric Chambru (université de Zurich)

9h50 : La Révolte des Pitauds et la République de l’Ormée - Jean-Pierre Lefèvre, président de l’association PourQuoiPas et Vincent Taconet, enseignant de lettres classiques retraité

10h10 : « Vive le roi sans la gabelle ! Audijos soulève la Gascogne » - José Cubero, agrégé d’histoire, auteur de livres et d’articles de revues

10h30 : Débat et pause

11h : Les derniers Croquants du Sud-Ouest pendant la Révolution 1789-1799 et la consolidation de la petite propriété rurale - Hubert Delpont, docteur en histoire

11h20 : Violences à l’égard de deux curés décimateurs en Quercy, en 1785 et 1786 - Guy Astoul, docteur en histoire, membre associé de FRAMESPA (STUDIUM), université Toulouse-Jean-Jaurès

11h40 : La Réole, 1815, une histoire de rebelles noirs - Julie Duprat, docteure en histoire, ancienne élève de l’école des Chartes

12h : Débat et pause

Vendredi 11 juin - Après-midi

Président de séance : Alexandre Fernandez, professeur d'histoire contemporaine à l'université Bordeaux-Montaigne

13h30 : Le soulèvement populaire de 1851 contre le coup d’État de Louis-Napoléon en Lot-et-Garonne - Pierre Robin, historien, enseignant retraité et animateur d’une maison d’éditions associative

13h50 : La province républicaine et la Commune de Paris, l'exemple de Bordeaux, 1871 - Jacques Girault, professeur émérite d’histoire contemporaine à l’université Paris 13

14h20 : La lutte des gemmeurs en 1906 dans les Landes - Cyrille Fournet, président de l’association « Gemme la forêt d’Aquitaine »

14h40 : Débat et pause

15h10 : Les événements de 1911 à Bayonne, expressions et enjeux d'une intense agitation sociale dans les milieux ouvriers dockers - Emmanuel Plat, docteur en histoire, chercheur associé à l'université de Pau et des Pays de l'Adour, laboratoire ITEM

15h30 : Le sabotage en Aquitaine avant 1914 - Dominique Pinsolle, maître de conférences en histoire contemporaine, université Bordeaux-Montaigne

15h50 : Mythologie des carnavals, des Croquants aux Gilets jaunes - Dominique Pauvert, professeur agrégé d'histoire, docteur en histoire de l'art, chercheur associé au laboratoire MICA de Bordeaux Montaigne, ethno-mythologue

16h10 : Alliance des classes en carnaval et en révoltes populaires - Christine Escarmant, chercheuse en sciences humaines (ethno-mythologie et littérature)

16h30 : Débat

16h50 : Synthèse et conclusion de la journée - Michel Figeac, professeur d’histoire moderne à l’université Bordeaux-Montaigne, président de la Fédération historique du Sud-Ouest

20h – Projection, au cinéma Utopia. En liaison avec le colloque et son thème, un hommage à Bertrand Tavernier est prévu avec la projection du film L’horloger de Saint Paul. La séance sera animée par Bertrand Gilardeau, enseignant et syndicaliste.

Samedi 12 Juin - Matin

Président de séance : Jean-Pierre Lefèvre

10h30 : Accueil et présentation - Danielle Tartakowsky, professeure émérite d'histoire contemporaine, université Paris 8

10h45 : La grève des battages de l’été 1943, en Nord Dordogne - Jean-Michel Lahieyte, instituteur retraité, coprésident de l’Amicale du premier régiment FTPF Dordogne-Nord

11h05 : Le mouvement de mai 68 à Bordeaux - Bernard Couturier, politologue et militant, docteur en sciences de l’éducation

11h25 : Débat et pause

11h55 : La lutte des ouvriers agricoles du domaine impérial de Solférino (Landes) en 1970 : une victoire tombée dans l’oubli - Céline Piot, maîtresse de conférences en histoire et didactique de l’histoire à l’université de Bordeaux (INSPÉ) Lab-E3D

12h15 : Les luttes de novembre et décembre 1995 en Aquitaine - Jean Lavie, Institut d’Histoire Sociale-CGT 33 (IHS-CGT 33)

12h35 : Débat et pause

Samedi 12 Juin - Après-midi

Président de séance : Claude Pennetier, chercheur au CNRS, directeur du Maitron, dictionnaire biographique mouvement ouvrier, mouvement social

13h30 : Le mouvement dans les universités de 2007-2009 - Christophe Pébarthe, maître de conférences en histoire ancienne, université Bordeaux-Montaigne

13h50 : Les Gilets jaunes à Bordeaux - Jean-Michel Devésa, écrivain, auteur de Scènes de la guerre sociale (Le bateau ivre, 2020)

14h10 : Les Gilets jaunes en Aquitaine. Aux sources de la révolte - Nicolas Patin, maître de conférences en histoire contemporaine, université Bordeaux-Montaigne

14h30 : Débat et pause

15h : Synthèse - Danielle Tartakowsky

15h30 : Table ronde. Des Pitauds aux Gilets jaunes : la révolte populaire à travers les siècles. Avec Barbara Stiegler, philosophe, professeure à l'université Bordeaux-Montaigne, Anne-Marie Cocula-Vaillières, Danielle Tartakowsky, Jean-Miche Devésa. Animation assurée par François Richard, enseignant, syndicaliste

An@é

L’association, fondée en 1996, à l’initiative de la création d’Educavox en 2010, en assure de manière bénévole la veille et la ligne éditoriale, publie articles et reportages, crée des événements, valorise les innovations, alimente des débats avec les différents acteurs de l’éducation sur l’évolution des pratiques éducatives, sociales et culturelles à l’ère du numérique.