fil-educavox-color1

Le propre d’un indicateur est d’être partagé, donc compréhensible, simple et efficace, mais est-il réellement tourné vers l’action future ? Est-il un indice et un outil de changement de comportement ? 

On peut considérer que la mesure des critères RSE des entreprises présentes sur un territoire constituent un des socles de la stratégie globale du territoire (politique environnementale et climat, attractivité, qualité de l’air et santé, qualité de vie au travail…). Mais alors est-ce tangible ? compréhensible ? Faut-il en faire le cœur de la communication pour le développement durable ? Et est-ce réellement efficace pour changer les comportements ? Et peut-on mesurer la capacité de collaboration entre des acteurs différents ? 

La grande difficulté à manier les chiffres et indicateurs appelle un besoin de compétence et même de capacité à entrer systématiquement dans une approche globale. D’autant que ce n’est pas parce que ce sont des chiffres et nombres qu’il faut refuser les récits ‘inspirationnels’ et créatifs. Les indicateurs montrent ce qui est faisable. Mais sans capacité à se projeter, à inventer et à se situer dans une nouvelle narration, il n’y a pas de perspective de mutation ambitieuse et acceptables. 

Nous aurons 24 h - du 26 août à 17h au 27 août à 17 h - pour écouter les experts, débattre, contribuer. Vous pourrez rencontrer des acteurs des territoires et de l'économie.

Avec les interventions de :

  • Assaël Adary, Président d’Occurrence, Marie-Hélène Aubert, présidente de l’IEDES, Stéphane Aver, Président de la Fondation des Transitions et PDG d’Aaqius, Anne-Laure Bedu, IEP Bordeaux, Arnaud Berger, BPCE, Sylvain Boucherand, Président de la plateforme RSE, Julie Chabaud, Département de Gironde, Arianna De Toni, Directeur technique EcoAct, Jo-Michel Dahan, Ministère des Finances, Benoît Desveaux, DG d’Hopscotch, Raphaël Dupin, DG de Capscience, Benjamin Enault, B’Corp, Patrick Faucher, Métropole de Bordeaux, Claire Gagnaire, GeoPLC, Sophie Galharret, GRDF, Jean-Luc Gleyze, Président du Département de Gironde, Sophie Nunziatti, directrice de l’Agence Verte, Maximilien Rouer, Fermes d’avenir, Sarah Schonfeld, directrice du Comité 21, Yann Toma, Sorbonne Développement Durable, Anne Walryck, VP de la Métropole de Bordeaux…

Vos demandes d'inscription LIEN.

Une contribution de 150 € est demandée sous forme de don à la Fondation (60 % de défiscalisation), elle intègre le dîner du 26, le déjeuner du 27 et les pauses. 

Plus d'informations sur le site : www.les-transitions.org

 

Dernière modification le lundi, 15 juillet 2019
An@é

L’association, fondée en 1996, à l’initiative de la création d’Educavox en 2010, en assure de manière bénévole la veille et la ligne éditoriale, publie articles et reportages, crée des événements, valorise les innovations, alimente des débats entre les différents acteurs de l’éducation sur l’évolution des pratiques éducatives, sociales et culturelles à l’ère du numérique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.