fil-educavox-color1

Comment Twitter se ressaisit du conte traditionnel

Il était une fois... un pitch de projet original : Et si les personnages de contes de fées avaient un smartphone ?

Vous l’aurez compris il s’agit de faire (ré)écrire par les élèves un conte traditionnel, en se mettant dans le peau de chacun des personnages, lesquels seraient dotés d’un smartphone et d’un compte Twitter dans toutes leurs aventures.

Padlet proposé par Daux Delphine

 

En savoir plus...

Webinaire : comprendre et se lancer dans #Twictée !

L’ambition de ces webinaires (séminaires en ligne, sur le web d’où « webinaires » ou webinars en anglais), dont la fréquence reste à définir, est triple :

  • répondre aux nombreuses demandes auxquelles il est difficile de répondre individuellement,
  • permettre à chacun (curieux, twictonaute actif, twictonaute en devenir…) de mieux appréhender le dispositif Twictée,
  •  interagir avec les membres de la communauté au travers de témoignages de praticiens et d’invités.
En savoir plus...

Héloise DUFOUR : le numérique, un facilitateur de la classe inversée

Tous les experts qui se penchent sur l'impact des innovations technologiques ouvertes par l'informatique en éducation le répètent à l'unisson : la révolution numérique est une formidable opportunité pour changer la pédagogie.

En savoir plus...

La technologie numérique et des modalités d’enseignement (1)

Une table tactile interactive : enseigner en situation groupale.

Autour de la table tactile interactive[1], nous faisions glisser les pièces d’un avion les unes sur les autres ou sous les autres avec une gestuelle incertaine, certains d’entre nous isolaient dans un coin  de la table un montage singulier supprimant toute interaction avec les déplacements des pièces aéronautiques proposés par les autres. Pendant ce temps exploratoire, l’enseignant expliquait la fonction de cette table dans le curriculum de la formation professionnelle : ce moment d’échanges collectifs entre les étudiants visualise l’agencement des éléments de la structure d’un type d’avion, leur en permet une première approche. Cette collaboration entre apprenants aura un impact sur leur comportement au sein des équipes professionnelles aux quelles ils participeront.


[1] Réunion de « Education en scène » à l’Aérocampus Aquitaine, 2 03 2016, organisée par l’An@é.

En savoir plus...

Programmer sans écran

Depuis la rédaction des nouveaux programmes pour l’école, nous avons eu cesse d'entendre et de lire des articles sur l'introduction de la programmation à l'école.
Je ne vais pas alimenter ce débat mais je vais plutôt me conformer aux textes.

En savoir plus...

En atelier, Marie SOULIE présente la classe inversée ... "en méthode inversée"

Je rencontre de plus en plus fréquemment des enseignants - comme Amélie MARIOTTAT qui pratiquent ou s'essaient à pratiquer une des multiples formes de la Pédagogie de la Classe inversée. Ils sont tous portés par la passion de leur métier et la recherche de solutions pour faire réussir tous leurs élèves tout en s'épanouissant dans leur profession. Et tous répètent à l'unisson : "nous y avons goûté, nous ne reviendrons pas en arrière".

En savoir plus...

Australie: développer et documenter l’innovation pédagogique

Svenia Busson et Audrey Jarre sur blog.educpros.fr :

Le nouveau premier ministre Malcolm Turnbull a su mettre l’innovation au coeur de son agenda politique en Australie. Pour la communauté Edtech de Sydney, l’ambition est de transformer la ville en un hub Edtech majeur d’ici à 2020 en aidant les startups locales à se développer au contact de nombreux éducateurs avides de changement ainsi qu’à s’exporter sur des marchés plus larges qui contiennent des challenges éducatifs bien différents en trouvant les partenaires locaux adéquats et affinant leur compréhension des systèmes, cultures et moeurs.

En savoir plus...

Articuler le travail des étudiant·e·s en et en dehors de la classe

Amaury Daele propose sur son site (Creative Commons) pedagogieuniversitaire.wordpress.com :

Il y a quelques temps, j’avais publié un article sur ce blog intitulé « Faire travailler les étudiant·e·s en dehors de la classe« . J’y présentais un document issu d’une réflexion collective avec des enseignant·e·s de mon université pour proposer aux étudiant·e·s des activités d’apprentissage pour préparer, exploiter ou prolonger les activités en classe.

En savoir plus...

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.