fil-educavox-color1

Lycéens des grandes villes/lycéens des zones périphériques : une indéniable inégalité de destin scolaire et professionnel.

On connait bien les nombreuses et anciennes études sociologiques portant sur les liens entre les milieux d'appartenance socio-économique des élèves de l'enseignement secondaire et leurs inégalités de destin. Plus récemment sont apparues diverses études concernant les inégalités liées aux origines culturelles et ethniques, au genre aussi. Rares cependant ont été jusque là les recherches portant sur les inégalités de destin scolaire et professionnel qui découlent du territoire géographique sur lequel vivent les lycéens.

En savoir plus...

Le retour de l’humain : une blague ?

Après le tout techno voici le tout humain…comme si la techno était indissociable des choix humains…La question n’est que politique, qu’une affaire de choix…à condition effectivement que nous sachions vers quelle société nous allons. Des choix sociétaux, des choix économiques, des choix d’accompagnement des gens dans les mutations de tous ordres qui adviennent aujourd’hui, sont au cœur des débats.  

En savoir plus...

Les mathématiques en classe de première générale du lycée réformé : cherchez l'erreur !

Dans un article antérieur publié le 2 février 2019 sur Linkedin ("Réfome du lycée général : il faudrait ajouter une offre d'option facultative de mathématiques en classe de première générale"), nous dénoncions le fait que, dans la grille horaire de la classe de première générale du lycée réformé, en ce qui concerne l'enseignement des mathématiques, on avait fait le très surprenant choix du "tout ou rien".

En savoir plus...

Comment mettre en œuvre une politique éducative d’un point de vue éthique ?

Dans le cadre du salon Educatec-Educatice,  l’An@é (Association nationale des acteurs de l’école) a organisé un moment de réflexion sur le thème « Défis et enjeux d’une éducation numérique éthique et responsable » le vendredi  22 novembre. Dans notre monde globalisé, la société est marquée par les technologies numériques qui gagnent une influence toujours plus grande dans les domaines économiques et culturels. L’école n’est pas en dehors de ce mouvement et elle rentre dans le monde numérique en même temps que ce monde l’envahit.

En savoir plus...

Accordons le numérique au féminin

Les femmes sont trop peu nombreuses dans les métiers du numérique et la parité dans les filières IT se dégrade ces dernières années avec des conséquences sur le plan économique mais aussi sociétal. De nombreuses actions ont été lancées. Quel constat aujourd’hui, pourquoi cela ne marche pas, comment fait-on pour intéresser les filles au numérique ? Pourquoi certains secteurs sont-ils discriminants ? Comment lever les stéréotypes ? Quels en sont les enjeux politiques, sociaux et démocratiques ?

En savoir plus...

Défis et enjeux d’une éducation numérique éthique et responsable.

Dans notre monde globalisé, la société est marquée par les technologies numériques qui gagnent une influence toujours plus grande dans les domaines économiques et culturels.

Alors que 4 milliards d’humains sont connectés (55 % de la population mondiale), les jeunes attachent une importance croissante aux connexions numériques qui leur permettent de construire une grande part de leur sociabilité entre pairs (les 13-17 ans envoient chacun entre 4000 et 6000 sms par mois).

En savoir plus...

Ce que Condorcet a encore à nous dire sur l’éducation

Publié par  Professeur de Philosophie de l’éducation, membre de l’Institut universitaire de France (IUF), Université de Lorraine sur TheConversation : " Quand on lit un grand philosophe, même s’il est mort depuis plus de deux siècles, on a l’étrange sentiment de lire un de nos contemporains, d’entendre une voix si vive et si forte qu’elle nous parle encore. C’est le cas lorsqu’on se penche sur les textes majeurs que Nicolas de Condorcet (1743-1794) nous a laissés sur l’école et l’enseignement.

En savoir plus...

Transformer la voie professionnelle en voie d'excellence, le chantier.

Tel est le titre de la Présentation des réformes que le CNFPT m'a demandé en décembre 2018. Lors de la réforme de la formation professionnelle de 2013-14, à laquelle n'était pas associée l'Éducation nationale qui en est pourtant une composante importante avec 700 000 lycéens professionnels, j'avais réagi en adhérant à l'AFDET et au Collectif des Présidents pour l'amélioration de la formation professionnelle. Ce dernier a mené une intense campagne d'audition de grands acteurs de la société civile et a présenté diverses propositions pour développer la voie professionnelle au Conseiller chargé du travail et de l'emploi du Président de la République.

En savoir plus...

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.