fil-educavox-color1

L’année 2022 marque la commémoration du bicentenaire de la naissance de Louis Pasteur. Aux côtés de l’Institut de France (l’Académie des sciences, l’Académie française et France Mémoire), l’Institut Pasteur, l’Académie de médecine, l’Académie d’agriculture, l’Académie vétérinaire, l’Ecole Normale Supérieure – PSL, l’Institut Pasteur de Lille et l’Université de Strasbourg, la Fondation La main à la pâte prend part à l’événement en rendant hommage au chimiste, microbiologiste, infectiologue et professeur des universités, figure majeure du progrès scientifique.

A cette occasion, la Fondation La main à la pâte consacre un dispositif éducatif, destiné aux élèves du primaire et du collège, à ce grand savant du XIXe siècle et à ses découvertes scientifiques.

Au programme : des ressources pédagogiques clés en main pour la classe, des formations à la fois en ligne et dispensées au sein du réseau des Maisons pour la science ainsi que des événements proposés aux enseignants dans le cadre de cette année de célébration.

Deux thématiques centrales des travaux de Pasteur, qui ont une résonance particulière dans nos vies d’aujourd’hui, seront les fils conducteurs du dispositif : les fermentations et les germes et vaccins.

Des ressources variées, interactives et multimédia  

Dans le cadre de ce projet consacré à Pasteur, la Fondation La main à la pâte propose une variété d’activités clés en main et d’éclairages scientifiques déclinés sous différents formats et approches pédagogiques. Grâce à un module d’activités pour la classe téléchargeable en ligne en libre accès (voir ci-dessous), les élèves de cycle 3 abordent les fermentations.

Suivant les traces de Pasteur, ils découvrent que ce sont des êtres vivants microscopiques qui sont la cause de ces transformations chimiques. Cette découverte aura de nombreuses retombées théoriques et pratiques. Ce premier module pédagogique est composé de cinq séquences de classe pour engager les élèves dans des activités concrètes. Deux vidéos de la chaîne Youtube Billes de sciences ainsi qu’un tutoriel en ligne sur la plateforme L@map de la Fondation seront mis à disposition des professeurs, au cours des semaines suivantes.

Le second volet de ce projet intitulé ‘Germes et vaccins’ est consacré à l’élaboration de la théorie des germes, à la mise au point des premiers vaccins et à la découverte du système immunitaire. Un dispositif pédagogique similaire à celui sur les fermentations sera également disponible ces prochains mois.

Envisagées sous l’angle de l’interdisciplinarité en abordant des domaines aussi divers que la chimie, les sciences de la vie et de la Terre, les mathématiques, l’histoire, le français, la géographie, ces ressources pour la classe et la formation élaborées par la Fondation La main à la pâte ont notamment pour vocation de stimuler auprès des élèves, des apprentissages scientifiques sur des sujets transversaux touchant aux domaines de la conservation alimentaire, de l’hygiène et de la santé humaine et animale.

Des formations au sein des réseaux La main à la pâte

Pour donner encore plus d’écho à ce projet, la Fondation La main à la pâte s’appuie sur son réseau national en favorisant des actions de développement professionnel et d’accompagnement des enseignants et en les mettant au contact de chercheurs, ingénieurs et techniciens exerçant dans des laboratoires et des entreprises de leurs territoires. C’est ainsi que depuis la fin 2021, est proposé aux professeurs et formateurs, un cycle de formations, labellisées par le comité de pilotage scientifique du bicentenaire, dispensées par les Maisons pour la science. L’objectif : découvrir différentes thématiques scientifiques relatives aux travaux de Pasteur sur les fermentations ainsi que les germes et vaccins et s’approprier des activités pédagogiques à mettre en œuvre dans la classe. Au total, une vingtaine de formations «Pasteur» est programmée à ce jour.

Des événements pour clôturer l’année

Les 8, 9 et 10 novembre 2022, se dérouleront les journées nationales La main à la pâte, à Dôle et à Arbois, fief jurassien de Louis Pasteur. A cette occasion, la Fondation réunira l’ensemble de son réseau dans le cadre d’un séminaire national, organisé en partenariat avec le Centre Pilote Dole-Arbois et l’EPCC Terre de Louis Pasteur. 50 à 70 professeurs, formateurs des Centres Pilotes et des Maisons pour la science, des enseignants du rectorat de Besançon et des étudiants d’INSPE se destinant au professorat, assisteront à des conférences thématiques et participeront à des ateliers axés à la fois sur les travaux scientifiques de Pasteur mais également sur son œuvre éducative. La dernière journée sera l’occasion, pour tous les participants de visiter les maisons et le laboratoire du scientifique, conservés en l’état.

Le jeudi 8 décembre, l’Académie des sciences et l’Académie française, dont Louis Pasteur était membre, organisent conjointement un colloque grand public intitulé « Pasteur, le visionnaire », qui revisitera les points forts de son œuvre en mettant en lumière ses résonances sur la science d’aujourd’hui. La Fondation La main à la pâte prendra part à l’événement en conviant des lycéens de l’Académie de Créteil à interagir avec les intervenants de cette journée à travers des séquences filmées.

Enfin, un prix spécial « Année Pasteur » sera créé pour l’édition 2023 des Prix La main à la pâte de l’Académie des sciences pour récompenser des classes qui auront travaillé en 2021-2022 autour de l’œuvre de Pasteur.

Pour en savoir plus sur le dispositif pédagogique de la Fondation La main à la pâte

Pour en savoir plus sur la commémoration du bicentenaire de Louis Pasteur

Zoom sur le module pédagogique – les fermentations

Du pain au fromage en passant par le vin, les fermentations font partie de notre quotidien sans même qu’on y prête attention. C’est surtout au XIXe siècle que les savants vont leur donner un sens, et notamment grâce à Louis Pasteur, qui s’empare du sujet, en 1855. L’éminent chimiste va comprendre que ce sont des micro-organismes qui sont les causes de ces transformations. Ces recherches ouvriront la voie à de grandes découvertes comme la pasteurisation.

Destiné aux professeurs du cycle 3, le module dédié aux fermentations comprend cinq séquences qui mêlent des ressources variées pour les aider à préparer leur classe. Des expériences historiques, des jeux de cartes ou des animations multimédia permettront d’engager les élèves dans des activités pratiques et immersives. Des éclairages scientifiques et des documents sont également mis à disposition des enseignants pour les guider dans la conduite de ce projet.

Envisagé sous l’angle de l’interdisciplinarité en abordant les domaines de la chimie, des sciences de la vie et de la Terre, de l‘histoire et de l’éducation aux médias et à l’information, ce module explore des sujets aussi divers que la conservation des aliments, le monde des micro-organismes, les transformations chimiques, les instruments scientifiques de l’époque, ou encore les relations entre science et société.

Introduites par une présentation du contexte historique, les cinq séquences proposent une ou plusieurs activités qui peuvent être menées indépendamment les unes des autres :

- L’univers de Pasteur : Avec cette séquence d’introduction, les élèves vont s’immerger dans la société du XIXe siècle et découvrir les missions confiées à Pasteur pour relever des défis sociétaux majeurs en lien avec l’industrie ou l’agriculture : une manière de se questionner plus généralement sur la place de la science dans la société, quelles que soient les époques.

- La fermentation avant Pasteur : A travers différentes activités comme la découverte du laboratoire et des instruments au temps de Pasteur, l’approche expérimentale de la fermentation du raisin, l’exploration de la transformation chimique et sa caractérisation, les élèves appréhenderont les fermentations sous l’angle de la chimie.

- L’intuition de Pasteur : La fermentation, comme Pasteur en a eu l’intuition, est un phénomène associé au monde vivant. Des activités d’observation (cycle de vie de la vigne, étude des levures) et d’expérimentation permettront aux élèves de réfléchir sur les causes biologiques des fermentations.

- Pasteur démasque le coupable : En réalité, il n’existe pas une mais des fermentations, causées par une diversité d’êtres vivants microscopiques. Au cours de cette séquence, les élèves reviendront sur l’épisode des « maladies » du vin. Engagé auprès de l’Empereur à trouver un procédé efficace de conservation, Pasteur met en évidence le rôle des fermentations causées par la présence non souhaitée de certains micro-organismes dans le milieu de culture. Les élèves découvriront dans un second temps que cette diversité biologique est à l’origine d’une richesse culturelle puisque de nombreuses recettes culinaires issues de différentes régions du monde s’appuient sur l’utilisation de ferments locaux.

- Le grand oral de Pasteur : cette séquence clôt le volet fermentations en présentant en classe la solution découverte par Pasteur : la pasteurisation. Cette procédure n’est en réalité qu’une des nombreuses applications à laquelle les connaissances produites par Pasteur (et les autres scientifiques de l’époque) ont permis d’aboutir. A l’issue de ce travail, les élèves seront amenés à faire le lien entre les découvertes de Pasteur lors de ses études sur les fermentations et celles majeures qui suivront, relatives à la santé humaine.

Découvrez le module fermentations

An@é

L’association, fondée en 1996, à l’initiative de la création d’Educavox en 2010, en assure de manière bénévole la veille et la ligne éditoriale, publie articles et reportages, crée des événements, valorise les innovations, alimente des débats avec les différents acteurs de l’éducation sur l’évolution des pratiques éducatives, sociales et culturelles à l’ère du numérique.