fil-educavox-color1

Magliulo Bruno

Magliulo Bruno

Formateur/conférencier/auteur Orientation scolaire et professionnelle - Inspecteur d'Académie honoraire

Profil LinkedIn

Parcoursup, acte 4 : la phase d'examen des dossiers de candidature et de préparation des réponses aux demandes d'admission

Le 3 avril 2019, la phase de finalisation des dossiers de candidature et de confirmation des voeux s'achève sur Parcoursup. S'ouvre alors une période de six semaines durant laquelle les équipes d'examinateurs de chaque formation recrutant via la plateforme Parcoursup vont, jusqu'au 14 mai, se pencher sur le contenu des dossiers de candidature les concernant, les classer, et préparer les réponses qu'ils enverront à chaque candidat à compter du 15 mai 2019.

En savoir plus...

Qu'est-ce qu'un "bon"​ établissement scolaire ? Lecture d'un concept phantasmatique.

Chaque année, au début du printemps, fleurissent dans divers organes de presse des "palmarès" et "classements" des lycées. Commencé dans les années 1980, la publication de ce type d'articles a progressivement pris de l'ampleur, portée par la massification du nombre des bacheliers et le souci croissant des familles de bien choisir son lycée, mais aussi par le fait que chaque publication d'un article consacré à ce sujet déclenche une forte augmentation de la diffusion du support qui le propose.

En savoir plus...

Parcoursup, acte 3 : la phase de finalisation des dossiers de candidature.

La procédure Parcoursup de pré inscription en vue d'entrer en première année de l'enseignement supérieur en France est en passe d'en finir avec sa deuxième étape, dite "de formulation des voeux", ouverte de 22 janvier 2019. C'est en effet le 14 mars 2019 dernier délai que les candidats devront avoir achevé de remplir leurs divers dossiers de candidature. Ils disposeront alors de trois semaines pour "finaliser" chacun de ces derniers. De quoi s'agit-il ?

En savoir plus...

Parcoursup : faut-il cacher le nom du lycée d'origine des candidats à l'admission dans l'enseignement supérieur ?

En même temps que s'ouvrait, le 22 janvier dernier, la phase d'inscription des voeux d'orientation en première année de l'enseignement supérieur, le Défenseur des droits - Jacques Toubon - publiait ses préconisations en vue d'une amélioration de la plateforme Parcoursup. En particulier, il revient sur ce qu'il avait déjà exprimé l'année dernière : la nécessité de prendre dès à présent des mesures ("dans les deux mois", soit avant la date d'envoi des dossiers vers les établissements d'enseignement supérieur), afin que la procédure d'affectation soit plus transparente, ceci dans le but de "permettre aux candidats d'effectuer leurs choix en toute connaissance de cause". 

En savoir plus...

Vers la fin de la quasi gratuité des droits de scolarité des universités françaises ?

La France est l'un des très rares pays développés dans lesquels les études supérieures universitaires peuvent être gratuites ou quasi gratuites, aussi bien pour les étudiants francais que pour les étrangers. En 2018/2019, les droits de scolarité sont modestement d'un montant de 170 euros par an pour un premier cycle licence, 243 euros pour chaque année de deuxième cycle master, et 380 euros par année du troisième cycle doctorat. Quelques cas particuliers existent cependant, mais la règle jusqu'à ce jour a été la quasi gratuité de telles études supérieures.

En savoir plus...

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.