fil-educavox-color1

 Forum Educavox 15 juin Bordeaux - Les inscriptions sont ouvertes

Quelques ouvrages de référence, par Maxime Amblard, sur Interstices.info Revue de culture scientifique en ligne publiée par Inria, pour aborder l'intelligence artificielle, et plus généralement réfléchir aux richesses et aux limites des modèles inspirés de la biologie dans les sciences et technologies de l'information et de la communication.

  L'intelligence artificielle

L'intelligence artificielle

Jean-Noël Lafargue, Marion Montaigne (Éditions Le Lombard, collection La petite Bédéthèque des Savoirs, mars 2016)

Marion Montaigne cherche à comprendre. Elle tente d’expliquer simplement tout ce que la science peut lui mettre entre les mains. Pour arriver à ses fins, elle rencontre des scientifiques et transforme leurs explications en dessins. Son travail consiste donc à écouter les explications parfois incompréhensibles de spécialistes et à en faire une histoire simple à appréhender.

Connue pour son blog « Tu mourras moins bête, mais tu mourras quand même », Marion Montaigne y croque toutes les directions de la science. Sauf que Marion Montaigne n’est pas politiquement correcte. Elle dessine la science comme on en parlerait entre potes avec une bière à la main. Oui, mais non, normalement la science c’est important, on ne doit pas en parler comme ça ! Il faut la respecter. Marion Montaigne ne respecte rien et parle de tout, et finalement on comprend beaucoup mieux quand c’est expliqué simplement.

Le succès de son blog a conduit à la publication des aventures du Professeur Moustache, dont on ne sait pas trop si c’est un homme ou une femme, ou plutôt une femme à moustache, et de son assistant Nathanaël. Ces billets ont également donné lieu à un programme court diffusé tous les soirs sur Arte en février, dans lequel François Morel a prêté sa voix au Professeur Moustache. On y aborde des sujets aussi divers que « Perdre son gras, pas une mince une affaire », « Les dinosaures avaient-ils des plumes », « L’évolution sexuelle de l’homme » ou « les chercheurs surmenés ». Dans ce dernier épisode, elle rend hommage à tous ceux qui ont échoués à faire avancer la science. Mais pour ceux qui préfèrent la bande dessinée à l’original, on peut retrouver aux éditions Delcourt 4 volumes des rencontres scientifiques du Professeur Moustache.

Mais pourquoi parler de Marion Montaigne aujourd’hui ? Eh bien parce qu’elle a commis une superbe BD d’explication sur ce qu’est l’intelligence artificielle, parue aux éditions Le Lombard dans la collection « La petite Bédéthèque des Savoirs ». Cette nouvelle collection s’inscrit dans un travail de vulgarisation scientifique mené pas à pas avec un scientifique et un auteur de BD. Ils doivent garder en tête un objectif : être le plus didactique possible. On retrouve par exemple un volume réalisé avec Hubert Reeves sur l’univers et beaucoup d'autres propositions très enthousiasmantes (pour un prix raisonnable de 10€).

Bref, le but est ici de dresser un panorama historique et réel de ce qu’est l’Intelligence Artificielle (IA), de comment elle est perçue et ce qu’il est vraiment possible d’en faire aujourd’hui. Pour bien faire, Marion Montaigne a travaillé avec Jean-Noël Lafargue, maître de conférences en art et spécialiste des technologies. Il est notamment l’auteur du blog satirique sur la science Scientists of America. De quoi proposer une vision sérieuse et décalée de la science !

Les deux auteurs nous invitent à un merveilleux voyage dans le temps, en partant du futur proche où les formes de vie se sont tellement battues qu’elles ont tout détruit. Elles décident d’envoyer une IA nommée Gladys et qui ressemble à s’y méprendre à Juliette Gréco, à travers le temps jusqu’en 2016 pour comprendre pourquoi elles en sont arrivées là. Et comme il faut expliquer à Gladys comment la science a avancé jusqu’en 2016, puis découvrir le monde de 2016 avec les yeux de Gladys, nous avons là un formidable prétexte à parler de science.

C’est l’occasion d’une rencontre mythique entre Gladys et les leaders de la Silicon Valley ou de passer de la vallée de l’étrange au théorème d’incomplétude de Gödel en quelques pages. De quoi poser les grandes lignes d’une épistémologie de l’IA, tout en mettant en avant les problématiques contemporaines. Et tout cela de manière compréhensible évidemment. Bref, j’adore le Professeur Moustache, mais là, je ne peux résister à l'envie d'encadrer certaines pages de ce livre sur mes murs. Si vous avez la chance de ne pas l’avoir encore lu, courez lire ce livre indispensable.

Maxime Amblard

Plus sur le site : https://interstices.info/jcms/c_14555/intelligence-artificielle-fonctionnement-de-la-pensee-et-du-cerveau

An@é

L’association, fondée en 1996, à l’initiative de la création d’Educavox en 2010, en assure de manière bénévole la veille et la ligne éditoriale, publie articles et reportages, crée des événements, valorise les innovations, alimente des débats entre les différents acteurs de l’éducation sur l’évolution des pratiques éducatives, sociales et culturelles à l’ère du numérique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.