fil-educavox-color1

Cet article constitue une suite (et fin) de la première partie : Mobilité éducative ... une question de repères ?  : https://www.educavox.fr/accueil/reportages/mobilite-une-question-de-reperes

* École supérieure de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche

Dans cet article, je racontais l’étymologie du terme « mobilité » après avoir montré, via les chiffres de statcounter, que l’Internet est majoritairement utilisé en mobilité depuis octobre 2016, date de la bascule. Puis, était présenté la table ronde sur le thème « Mettre en œuvre les différentes formes de mobilité dans les apprentissages ». Enfin, pour éviter une forme trop « magistrale », cette table ronde était amplifiée par le numérique pour en augmenter la portée et l’interaction, via l’usage de la visioconférence, d’un robot de téléprésence et d’outils de communication, d’interaction et de rétroaction (Twitter, live-quiz…). La mobilité en éducation a donc aussi été démontrée, utilisée et expérimentée par l’auditoire.

Quant au contenu de cette table ronde, il s'articule autour de quatre axes :

  • la mobilité et l'enseignant
  • la mobilité et les étudiants
  • la mobilité pédagogique et la mobilité
  • les espaces d'apprentissage.

Ces quatre axes sont décortiqués via le regard croisé des trois intervenants : Bruno DE LIÈVRE, Thierry KOSCIELNIAK et Didier PAQUELIN

Vous pourrez retrouver la table ronde en intégralité sous deux formats :

bis2016 1

 

  • Les actes (très bien présentés !) du colloque en PDF : ici
  • La vidéo chapitrée sur le site de l’ESEN : ici

Pour terminer, les intervenants ont été interviewés pour apporter certains éclairages complémentaires et les vidéos sont également disponibles : ici

La mobilité en éducation est ainsi revisitée autour de questions plus ouvertes, faisant apparaitre une matière nouvelle, enrichissant largement la table ronde :

  • L’interview de Bruno De Lièvre : ici
  • L’interview de Thierry Koscielniak : ici

Enfin et malgré les miasmes de l’hiver, j’ai également pu échanger avec les professionnels de l’ESEN (une équipe vraiment efficace et agréable, que je remercie au passage) ;

 

Voici le détail de ces échanges, avec accès direct aux séquences :

1 - Quel regard portez-vous sur le numérique éducatif ? Quelles opportunités et difficultés identifiez-vous? (début)

2 - Il s'agit donc d'accompagner la banalisation du numérique ? (4:13)

3 - Comment prendre en compte la dimension d'hyperconnexion ? (5:59)

4 - Que pensez-vous de l'association fréquente entre numérique et "pédagogie active" ? (9:58)

5 - A quelles conditions le numérique apporte-t-il une réelle plus-value à l'apprentissage ? (16:47)

6 - A quelles conditions le numérique agit-il sur la motivation et l'engagement ? (19:45)

7 - Quelles nouvelles évolutions, orientations pédagogiques pertinentes voyez-vous se développer? (24:59)

8 - Repenser les espaces physiques d'apprentissage semble aujourd'hui incontournable. Quels sont les facteurs clés du succès du réaménagement de ces espaces ? (27:40)

Pour conclure, participer à ce colloque fut une expérience riche, autant par la dimension humaine que scientifique et les traces laissées par l’ESEN sont d’une rare qualité méritant une large diffusion. Cet article va en ce sens.

Première partie : https://www.educavox.fr/accueil/reportages/mobilite-une-question-de-reperes

Céci Jean-François

Jean-François CECI est enseignant en Humanités et culture numérique à l'UPPA (Université de Pau et des Pays de l'Adour) et responsable pédagogique du DUTM (Diplôme d’Université Techniques Multimedia). Il encadre également une option « Ingénierie de l’éducation et de la formation » en licence 3 professionnelle « Métiers de la Formation des Jeunes et des Adultes ». Au sein de cette licence, il dispense un cours intitulé « enseigner à l’ère du numérique » à de futurs enseignants. Praticien-réflexif, il expérimente les pédagogies actives, l’évaluation par les pairs et l’usage efficient du numérique éducatif.

Il mène des recherches en sociologie du numérique et de l’éducation au sein du laboratoire PASSAGES. Il s’intéresse plus particulièrement à l’hyperconnexion et l’apprentissage, du collège à l’université.

Dans le milieu associatif pour la refondation de l’école, il est administrateur à l'An@e (Association nationale des acteurs de l'école), éditrice du site http://www.educavox.fr

Comme directeur du service numérique, chargé de mission TICE puis conseiller numérique, il a participé à la vision stratégique et au pilotage politique et technique de son université, en matière de numérique éducatif.

Twitter : @JFCeci
LinkedIn : https://fr.linkedin.com/in/jfceci
Facebook : https://www.facebook.com/jf.ceci
ScoopIt : http://www.scoop.it/u/ceci-jean-francois
Slideshare : http://fr.slideshare.net/jf.ceci
YouTube : Pédagogie et Numérique
ResearchGate : Publications
Academia.edu : Publications

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.