fil-educavox-color1

Projets éducatifs locaux : et si après le saut quanti, on passait au quali ?

Publié sur Localtis.info : 80% des communes ayant au moins une école publique disposeraient d'un projet éducatif de territoire (PEDT). C'est beaucoup. Mais il est difficile de tout à fait s'en féliciter au regard de leur contenu, trop souvent rédigé à la va-vite pour pouvoir bénéficier des aides de l'Etat à l'accompagnement de la réforme des rythmes scolaires. Les pionniers du PEDT, ceux qui ont "inventé" son ancêtre les projets éducatifs locaux (PEL), invitent tous les partenaires de l'école à "construire une généralisation qualitative de l'action".

En savoir plus...

Numérique et temps périscolaires : c’est pourtant simple, non ?

« Nous nous sommes regroupés avec une commune voisine pour gérer notre école de 94 enfants ».

La réforme des rythmes scolaires est arrivée à Liancourt-Saint-Pierre comme partout ailleurs en France et, plutôt que de considérer dès le début qu’ils n’avaient pas les moyens de cette réforme, les élus ont préféré la voir comme une opportunité.

En savoir plus...

Apprendre le code c'est plus qu'apprendre un langage informatique

"Apprendre le code c'est plus qu'apprendre un langage informatique", affirme la ministre de l'Education nationale, de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche. En accueillant dans les locaux de son ministère, à l'occasion du lancement de la Semaine du Code en Europe, cinq ateliers d'initiation à la programmation informatique pour 48 élèves de CM1 et de 5ème de Montreuil, animés par les ambassadeurs de la Code Week, Najat VALLAUD-BELKACEM accompagnée d'Axelle LEMAIRE, secrétaire d'Etat chargée du numérique, a rappelé " que le numérique et l'informatique occupent une place très importante dans les programmes de la scolarité obligatoire dès les premiers âges et dans toutes les matières "

En savoir plus...

Les jolies colonies de vacances !

Chaque année, le nombre d’enfants qui partent en colonie de vacances diminue. C’est le résultat de l’histoire. L’Etat et les comités d’entreprise qui, après la Libération, avaient contribué à créer ces structures se sont peu à peu éloignés de ce soutien aux vacances. Certaines collectivités locales ont certes pris le relais mais toutes sont aujourd’hui en souffrance sur le plan budgétaire. Résultat: les colos sont de plus chères et les aides de moins en moins nombreuses.

En savoir plus...

"Mens sana in corpore sano"... SVP, mode d'emploi ?

Cette citation de Juvenal, vielle de 2000 ans, rencontre aujourd'hui un écho particulier. Pas une journée en effet, sans un nouvel article sur les bienfaits du sport pour la santé. Voilà une intention louable, mais comment relever le défi sur le terrain ?

 Le rôle déterminant de l'enseignant

 La meilleure façon de propager le virus de l'activité physique est de l'inoculer dès le plus jeune âge. Pour autant, une méthode inappropriée peut avoir un effet inverse. Avec 3 heures d'enseignement hebdomadaire dans les écoles primaires, le système éducatif Français semble bien pensé et organisé pour remplir ce rôle. Pourtant, 2 pierres d'achoppement ressortent du terrain:

La FORMATION du professeur et la notion de PLAISIR

 Pour commencer, Cocorico !,  la  France est le pays de l'UE qui consacre le plus d'heures à l'éducation physique et sportive (EPS) dans l'Union européenne, selon Eurydice. Cet effet d'annonce prend rapidement fin lorsque on entre un peu dans le détail au Primaire.  En Belgique,  Espagne,  Grèce,  par exemple,  seuls les enseignants spécialistes qui ont suivi une formation à l’éducation physique sont autorisés à enseigner au niveau primaire. En France,  l’éducation physique est enseignée par des enseignants généralistes officiellement qualifiés pour enseigner toutes les matières ou presque du programme, dont l’éducation physique." Fin du  cocorico... 

Pour pallier à ce manque patent de formation, la toile rend bien service.

Des sites internet COLLABORATIFS comme forums-enseignants-du-primaire.comecolepetitesection.com, ou bien encore l'incontournable USEP sont une source de documentation précieuse.  On y trouve de nombreuses requêtes sur les "retours d'expérience", la recherche de documents, des sources d'informations pratiques pour mettre en place des activités physiques. Les suggestions, les réponses viennent des enseignants eux même.

Pour continuer, une chose surprenante ressort dans "Le sport à l'école élémentaire " (SITE Education Nationale) : aucune allusion à l'approche ludique, à la notion de plaisir pour l'apprenant, l'enfantÉtymologiquement pourtant, le mot sport est un terme anglais provenant de l'ancien Francais, "desport" signifiant jeu, amusement. Le mot "plaisir" va à l'encontre d'une certaine orthodoxie scolaire ? Une nouvelle fois, ce sont les enseignants eux mêmes qui apportent la réponse. Le travail remarquable du Groupe "Plaisir et EPS" (AEEPS) avec entre autre François LAVIE et Philippe GAGNAIRE vaut le détour à ce sujet. Ces professeurs d'EPS développent comment l'enseignant a un réel impact sur le processus "plaisir-déplaisir de l'élève".

Un nouveau support pédagogique, ACTIBLOOM.COM

Concilier FORMATION et PLAISIR, dans  une démarche COLLABORATIVE d'enseignants, tel est l'objet du site 

Cette plateforme "ludo-pédagogique" offre gratuitement aux enseignants, éducateurs sportifs et parents, des tutoriels courts et pratiques.

La présentation se fait "in situ" sous format vidéo. Si l'image vaut mieux qu'un long discours, une vidéo permet d'exposer un exercice physique de façon claire et  progressive. Les exercices  présentés, sans aucune prétention,  ne remplacent nullement les sources de documentations existantes, ni ne remettent en question le système éducatif existant.

Bien au contraire, elles sont un "support" complémentaire et facilitant pour l'enseignant.  En somme, ce n'est pas en regardant la bibliothèque vidéo que vous allez pouvoir prétendre être un enseignant. mais vous allez comprendre par l'image "des mises en situation" et donc parfaire votre formation. Aucune approche disruptive (mot à la mode actuellement), plutôt une action citoyenne qui se veut à l'image du collectif BLEUBLANCZEBRE d'Alexandre Jardin ou encore...  EDUCAVOX 

Pour terminer, à l'heure de la semaine de 4 jours et demi, le site rencontre l'intérêt des écoles et des collectivités locales. Ces dernières doivent proposer des activités diverses. Les intervenants peuvent puiser dans Actibloom de nouvelles idées pour renouveler leur proposition... ceci pour le plus grand plaisir des enfants.

 Actiblooment votre.

En savoir plus...

Question de vocabulaire...

Il existe un verbe que je déteste : casser. Il est banni du Fablab du collège Albert Samain de Roubaix et de l'ensemble de mes ateliers. Il me semble symptomatique d'une vision du monde, d'un modèle de société, la bête société de consommation qui malheureusement prévaut encore. Inutile de dire que quand un enfant emploie ce terme c'est l'occasion d'entamer une petite discussion.

En savoir plus...

Un orchestre de Smartphones & une plateforme Web Faust Audio Playground

La recherche en Informatique Musicale constitue l’un des pôles essentiels de l’activité de Grame.

En savoir plus...

Des ressources numériques école, collège, lycée accessibles de chez soi

Agriculture, alimentation, Environnement, développement durable, Énergie, techniques, industrie, Maths, physique, Sciences de la vie et de la Terre, Corps humain, médecine, santé, Espace, astronomie, Information, communication, Arts, science et société...Des ressources gratuites.

En savoir plus...

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.