Imprimer cette page

La réalité augmentée commence à s'ancrer dans les usages de classe. Dans le même temps la réalité virtuelle devient accessible aux enseignants grâce au Google Cardboard.

Ces deux outils peuvent ils être complémentaires ou la réalité virtuelle va t elle supplanter la réalité augmentée? Quelles sont leurs plus values respectives?

Voici quelques pistes d'usages et de développement à partir de mes expérimentations en collège.

 

Google cardboard est un masque en carton qui ne coûte que quelques euros et qu’on peut fabriquer soi même ou acheter sur internet. 

Il existe des version plus chères mais plus solides en mousse ou en plastique

Le principe consiste à insérer dans le masque un smartphone et d’ouvrir une application Google Cardboard ou VR ( virtual reality).

Plus value pédagogique

L’expérience d’immersion stimule l’intelligence émotionnelle. On n’observe pas une scène, on ne visualise pas un lieu. Notre cerveau nous indique que nous sommes dans ce lieu et au milieu de la scène. On ressent l’envie de tendre la main pour toucher les objets ou les murs. 

Ces déplacements physiques sont autant d’atouts pour les élèves kinesthésiques.

Quelques pistes d’exploitations pédagogiques:  

Une promenade en immersion totale dans google Earth pour se promener dans des rues, admirer les monuments, visiter des lieux comme la maison Blanche ou des musées. 

Préparer des sorties scolaires en immersion ou créer des sorties scolaires virtuelles.

Bientôt il sera possible d' assister à un événement ( un discours, l’investiture d’un président, un mariage princier ou une fête traditionnelle) en étant au coeur de l’événement et en pouvant regarder la foule, se tourner pour regarder les protagonistes etc… vivre l’événement de l’intérieur. 

Cela vous semble impossible? Ca existe déjà. Je vous propose de vous immerger dans le concert de Paul McCartney disponible gratuitement sur le google play store. Vous aurez le plaisir d’être sur scène, jusqu’à côté du chanteur, devant le piano. Si vous tournez sur vous même vous voyez derrière vous les musiciens et devant vous la foule (qui n’a pas la chance d’être comme vous sur scène). Si vous levez la tête vous voyez le plafond et la machinerie. Si vous baissez la tête il y a le sol. 

L’intérêt est également de faire créer de la réalité virtuelle aux élèves. Dans un premiers temps à partir de photo sphères. Ces bulles de photos que les élèves peuvent créer et visionner en immersion. 

Ce n’est qu’un point de départ.

Davantage d’applications détournables au profit de la pédagogie devraient vite voir le jour. 

Les plus values de la réalité augmentée et de la réalité virtuelle sont similaires: Dématérialisation du support numérique, immersion dans l’objet numérique observé. Curiosité de découvrir ce qui se trouve au delà du masque.

La réalité augmentée et la réalité virtuelle permettent de d’aller plus loin dans le concret et le réel en leur ajoutant une toute nouvelle dimension, celle du numérique.

Pour plus de détails voir ce document à télécharger : De la réalité augmentée à la réalité virtuelle

Laurence Gilmant

 

 

Dernière modification le mercredi, 27 mai 2015
Gilmant Laurence

Professeur d’anglais au collège Les Rives du Léman à Evian, académie de Grenoble.
Référente numérique

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.