Imprimer cette page

"Parce que « bientôt les ordinateurs vont coder pour eux" . C'est l'avis de Michael Guilloux, Chroniqueur Actualités qui publie sur www.developpez.com.

Depuis 2014, le Royaume-Uni a introduit une petite révolution numérique dans le domaine de l’éducation en devenant le premier pays dans le monde à imposer la programmation informatique dans les établissements primaires et secondaires.

 

Si jusqu’alors, l’étude de l’informatique consistait à apprendre des logiciels de la suite bureautique Microsoft Office, le Royaume-Uni a décidé que ses enfants commencent à apprendre à écrire du code dès leur entrée à l’école vers l’âge de cinq ans jusqu’au moins vers l’âge de 16 ans, quand ils finiront leurs études secondaires.

Le Royaume-Uni a fait de nombreux efforts dans ce sens, mais pour Jason Bradbury, un célèbre présentateur télé anglais, c’est en vain que le pays essaie d’enseigner la programmation aux enfants. « Mes enfants n’auront pas besoin de coder parce que bientôt les ordinateurs vont tout simplement coder pour eux, » estime Bradbury, avant d’ajouter : « je suis fondamentalement en désaccord avec les initiatives du gouvernement pour faire coder mes enfants.

"C’est une perte de temps" , du moins pour ceux qui n’envisagent pas de carrière dans la programmation.

Accès à la chronique

Dernière modification le mercredi, 30 mars 2016
An@é

L’association, fondée en 1996, à l’initiative de la création d’Educavox en 2010, en assure de manière bénévole la veille et la ligne éditoriale, publie articles et reportages, crée des événements, valorise les innovations, alimente des débats entre les différents acteurs de l’éducation sur l’évolution des pratiques éducatives, sociales et culturelles à l’ère du numérique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.