fil-educavox-color1

Par Barbara Chazelle, France Télévisions, Media Lab et Prospective

Pour s'inscrire sur les réseaux sociaux, il fait avoir 13 ans. Et 15 ans pour se passer du consentement parental selon les règles du RGPD. Mais ce n'est un secret pour personne que les pré-ados mentent sur leur âge pour accéder aux plateformes en ligne. Cette pratique les rendant invisibles, l'agence Heaven, en partenariat avec l’Association Génération Numérique*, interroge chaque année les 10-13 ans pour comprendre leurs comportements en ligne. Dans sa 4e édition de son baromètre* Born Social paru aujourd'hui, on apprend que si Snapchat et YouTube restent les chouchous des pré-ados, les plateformes de messagerie en lien avec les jeux en ligne font cette année une percée remarquable.

14h53 passées en ligne par semaine 

Selon les données de Data Gouv, 84% des enfants de 12 ans disposeraient d’un smartphone qui constitue leur moyen de connexion privilégié.

Ils passent 14h53 par semaine sur Internet, soit plus de 2h par jour, une consommation semblable au Royaume-Uni où les 8-11 ans sont connectés 13h35 par semaine (+23% entre 2014 et 2018) selon le Kids Digital Media Reports de PWC 2019

Mais que les parents ne s’avisent pas de leur faire la leçon, car ils sont d’après leur progéniture de bien mauvais exemples : 39% des adolescents pensent que leurs parents passent trop de temps sur leur mobile.

L’écran de télévision fait toujours partie du paysage dans le foyer, mais est « clairement relégué derrière le smartphone ». Jimmy, interrogé par Heaven dans le cadre de l’étude, admet qu’« à la maison, on a plus forcément de chaînes, on a des applications pour regarder films ou séries ».

Émergence de pré-ados ultra-connectés

La suite : https://www.meta-media.fr/2019/09/26/les-10-13-ans-passent-pres-de-15-heures-en-ligne-par-semaine-voici-ce-quils-y-font.html

 

An@é

L’association, fondée en 1996, à l’initiative de la création d’Educavox en 2010, en assure de manière bénévole la veille et la ligne éditoriale, publie articles et reportages, crée des événements, valorise les innovations, alimente des débats entre les différents acteurs de l’éducation sur l’évolution des pratiques éducatives, sociales et culturelles à l’ère du numérique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.