fil-educavox-color1

La conférence de rentrée du Rectorat de l’Académie Aix-Marseille a été l’occasion de rendre publique l’enquête académique sur leurs conditions de vie et d’études. Ce premier zoom révèle la situation des 20 000 étudiants inscrits en première année d’une formation supérieure.

La rentrée universitaire 2016 a vu la parution des premiers résultats de l'enquête académique "Vie étudiante". Elle a été menée du 22 janvier au 29 février 2016, en ligne, auprès de tous les étudiants de l’Académie Aix-Marseille. Ces premiers chiffres font le zoom sur les premières années, qui représentent 58% de la population des jeunes de leur âge.

Des indicateurs de l’environnement d’études, des facteurs d’apprentissage d’une autonomie nouvelle, après le Bac, sont à la base des questions et ont fait l’objet d’une analyse partagée par 7 partenaires : CROUS Aix-Marseille-Avignon, Université d’Avignon, Aix-Marseille Université, Rectorat et trois agences d’urbanisme du territoire (AUPA, AURAV et AGAM).

9 064 réponses ont été retenues. Ces résultats ont été pondérés par redressement de trois variables : la filière d’inscription de l’étudiant, la commune du lieu d’études et le genre de la personne répondant à l’enquête.

Ce zoom fournit un portrait contrasté des nouveaux étudiants, ou primo-arrivants, révélant notamment des difficultés matérielles réelles mais inégalement réparties. Il nous apprend que "moins d'un étudiant sur six en première année a une activité rémunérée" et que "36% des premières années qui travaillent indiquent concilier facilement leurs études avec cette activité". Mais 10% assurent devoir choisir "entre études et vie active".

Budget, logement, travail étudiant : des points sensibles et contrastés chez les primo-arrivants
Certains traits, s’estompant avec le temps, se retrouvent chez les nouveaux entrants au niveau national. D’autres semblent plus spécifiques à l’Académie Aix-Marseille : par exemple, une ambition moindre en termes de niveau d’études envisagé.

Deux points majeurs sont à retenir pour l'Université d'Avignon : le bon nombre de répondants sur l'enquête à Avignon, et le lien entre le dispositif Ville Campus, dont l’objectif depuis janvier 2016 est d’améliorer les conditions de vie et d’études des étudiants, notamment primo-arrivants, et les premiers résultats de l'enquête académique.

Les axes d’accompagnement massif des étudiants développés par Ville Campus, tels que le bien-être ou la nutrition, et les informations tirées de l’enquête sont corrélés. Par exemple, "plus de la moitié des étudiants de première année ne fréquentent pas les restaurants universitaires". 57% déclarent sauter des repas par manque de temps.

La synthèse générale de l’enquête, à paraître au printemps 2017, viendra compléter ces premières analyses et apportera une connaissance territorialisée des problématiques liées aux conditions de vie et d’études des étudiants. Et ce afin de contribuer à l’enrichissement des dispositifs et politiques mis en œuvre par les établissements et les collectivités.

>>> Pour plus d’informations :

Télécharger la synthèse de l’enquête académique, octobre 2016

Dernière modification le vendredi, 14 octobre 2016
An@é

L’association, fondée en 1996, à l’initiative de la création d’Educavox en 2010, en assure de manière bénévole la veille et la ligne éditoriale, publie articles et reportages, crée des événements, valorise les innovations, alimente des débats entre les différents acteurs de l’éducation sur l’évolution des pratiques éducatives, sociales et culturelles à l’ère du numérique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.